Certificate in Professional Writing in French
Certificat en rédaction professionnelle

Glendon College

Collège universitaire Glendon

The Certificate in Professional Writing in French, offered by the Department of French Studies, consists in a progressive training in all aspects of writing: grammatical and lexical correctness, stylistic adequacy and variety, genres and practices in public and professional writing, computational writing tools and document design, written communication effectiveness. The certificate aims at training versatile professional writers, who will have an extensive understanding of the way professional written communication works and will create documents addressing reader’s needs and expectations.

The program is geared to both francophone and non-francophone students who wish to acquire professional writing skills. Students may take this certificate within a bachelor degree program or as a stand-alone certificate.

Before submitting an application for admission to York University and taking the placement assessment, external applicants are advised to first submit to the Department of French Studies at Glendon a letter of intent detailing their reasons for applying and their work experience so that the department can help them determine if the certificate is well-suited for their needs. This letter must be e-mailed to the Department of French Studies at Glendon to the attention of the coordinator of the certificate.

Admission requirements

1. General conditions

a. Applicants must have completed 24 University credits or have acquired at least one year of relevant work experience in an area where writing is important.

b. Internal applicants must have achieved a minimum grade point average (GPA) of 5.00 (C +) during their studies at York University. To register for the certificate, students must submit an application to the Office of Academic Services.

c. External applicants must meet the general admission requirements of York University and submit an application to the Admissions Office.

2. Language skills

Applicants must demonstrate that their general writing skills are sufficient to take full advantage of training in professional writing. The skill level is assessed undergoing a placement test in French language as a second language or in French as a first language, as appropriate. The minimum level required is GL/FRAN 2710 3.00 (formerly GL/FRAN 2210 3.00; for francophones) or GL/FRAN 2810 6.00 (formerly GL/FRLS 2240 6.00; for non-francophones).

Graduation Requirements

In order to receive the certificate, students must achieve:

  • a minimum grade of B in each General Writing course;
  • a minimum grade of C+ in each Professional Writing course;
  • a minimum cumulative Grade Point Average of 5.0 (C+).

Students must also submit, to the Office of Academic Services, an application to graduate from a certificate program. The certificate will not be conferred until candidates have successfully completed an undergraduate degree program if they are simultaneously enrolled in a degree and this certificate program.

Program Requirements

Students must complete 30 credits as follows:

Other unlisted courses are subject to the approval of the coordinator.

RequirementFrancophonesNon-francophones
12 credits in general writing:

GL/FRAN 2710 3.00 (formerly GL/FRAN 2210 3.00)

GL/FRAN 2712 3.00 (formerly GL/FRAN 2212 3.00)

GL/FRAN 3710 3.00 (formerly GL/FRAN 3240 3.00)

GL/FRAN 3712 3.00 (formerly GL/FRAN 3241 3.00)

A minimum grade of B is required in each general writing course.

GL/FRAN 2810 6.00 (formerly GL/FRLS 2240 6.00)

GL/FRAN 3810 6.00 (formerly GL/FRAN 3810 3.00 and GL/FRAN 3812 3.00, formerly GL/FRLS 3240 3.00 and GL/FRLS 3241 3.00)

A minimum grade of B is required in each general writing course.

9 credits in professional writing:

GL/FRAN 3214 3.00

GL/FRAN 4212 3.00

GL/FRAN 4312 3.00

A minimum grade of C+ is required in each professional writing course.

9 credits to be chosen from the list of approved coursesOther unlisted courses are subject to the approval of the coordinator.Other unlisted courses are subject to the approval of the coordinator.

List of Approved Courses

Note: Students must ensure that they have the necessary prerequisites before enrolling in any of these courses.

Translation courses, in French or in English

GL/TRAN 2250 3.00
GL/TRAN 3260 3.00 (strongly recommended)

Condition: All course work for the following courses (groups 2-5) must be completed in French in order to be counted in the Certificate in Professional Writing in French.

Courses in linguistics in French (excluding courses in phonetics or the teaching of French as a Second Language)

GL/FRAN 2600 6.00 (cross-listed to: GL/LIN 2600 6.00)
GL/FRAN 3612 3.00 (cross-listed to: GL/LIN 3612 3.00)
GL/FRAN 3622 3.00 (cross-listed to: GL/LIN 3622 3.00)
GL/FRAN 3642 3.00 (cross-listed to: GL/LIN 3642 3.00)
GL/FRAN 4651 6.00 (cross-listed to: GL/LIN 4651 6.00)
GL/FRAN 4652 3.00 (cross-listed to: GL/LIN 4652 3.00)
GL/FRAN 4653 3.00 (cross-listed to: GL/LIN 4653 3.00)
GL/FRAN 4655 6.00 (cross-listed to: GL/LIN 4655 6.00)
GL/FRAN 4657 3.00 (cross-listed to: GL/LIN 4657 3.00)
GL/FRAN 4658 3.00 (cross-listed to: GL/LIN 4658 3.00)

Courses in information technology in French

GL/ITEC 2635 3.00 (cross-listed to: GL/MODR 2635 3.00)
GL/ITEC 2915 3.00 (cross-listed to: GL/CSLA 2915 3.00, GL/MODR 2915 3.00)
GL/ITEC 2925 3.00 (cross-listed to: GL/MODR 2925 3.00)

Courses in language and communication psychology in French

GL/PSYC 3520 3.00
GL/PSYC 3640 3.00 (cross-listed to: GL/LIN 3640 3.00, GL/NATS 3640 3.00)

Courses in communication in French or bilingual

GL/SOSC 2100 6.00
GL/SOSC 4505 6.00

Le Certificat en rédaction professionnelle du Département d’études françaises propose une formation progressive qui touche tous les aspects de l’écriture : correction grammaticale et lexicale, richesse et variété stylistique, étude pratique de divers genres de textes professionnels, technologie du texte et éditique, efficacité communicationnelle. Il vise à former des rédacteurs et des rédactrices polyvalents qui saisiront pleinement le fonctionnement de la communication professionnelle écrite et sauront concevoir des documents répondant aux besoins de leurs destinataires.

Le programme s’adresse aux étudiants francophones ou non-francophones qui veulent acquérir des compétences professionnelles en rédaction. Les étudiants peuvent suivre ce certificat à l’intérieur d’un baccalauréat ou comme programme autonome.

Avant de faire une demande d’admission à l’Université York et de passer le test de classement approprié, les candidats externes auraient intérêt à soumettre au Département d’études françaises de Glendon une lettre d’intention décrivant leur expérience professionnelle et leurs motivations pour suivre le Certificat. Cette lettre permettra au Département de mieux renseigner les candidats externes sur la pertinence du Certificat pour eux; elle doit être envoyée par courriel au Département d’études françaises de Glendon, à l’attention du coordonnateur du Certificat.

Conditions d’admission

Conditions générales

a. Avoir terminé 24 crédits universitaires ou posséder une expérience professionnelle pertinente d’au moins un an dans un domaine où l’écriture occupe une place importante.

b. Les candidats internes doivent avoir conservé une moyenne de 5.00 (C+) pendant leurs études à l’Université York. Pour s’inscrire, s’adresser au Bureau des services académiques.

c. Les candidats externes doivent remplir les conditions générales d’admission de l’Université York et soumettre une demande d’admission auprès du Bureau des admissions.

Compétences langagières

Démontrer une compétence rédactionnelle générale suffisante pour pouvoir suivre avec profit une formation en rédaction professionnelle. Le niveau de compétence est évalué au moyen des tests de classement dans les cours de langue pour francophones ou non-francophones, selon le cas. Le classement minimal requis est le GL/FRAN 2710 3.00 (auparavant GL/FRAN 2210 3.00; pour les francophones) ou le GL/FRAN 2810 6.00 (auparavant GL/FRLS 2240 6.00; pour les non-francophones).

Conditions pour l’obtention du Certificat

L’obtention du Certificat requiert :

  • une note minimale de B dans chacun des cours de rédaction générale ;
  • une note minimale de C+ dans chacun des cours de rédaction professionnelle ;
  • une moyenne pondérée cumulative de 5.00 (C+) dans l’ensemble des cours du programme.

Les étudiants doivent aussi soumettre au Bureau des services académiques une demande d’obtention du Certificat, qu'ils recevront lors de l’obtention de leur diplôme s'ils sont inscrits simultanément à un programme de baccalauréat.

Exigences du programme

Le Certificat en rédaction professionnelle compte 30 crédits, répartis comme suit :

ExigencesFrancophonesNon-francophones
12 crédits en rédaction générale :

GL/FRAN 2710 3.00 (auparavant GL/FRAN 2210 3.00)

GL/FRAN 2712 3.00 (auparavant GL/FRAN 2212 3.00)

GL/FRAN 3710 3.00 (auparavant GL/FRAN 3240 3.00)

GL/FRAN 3712 3.00 (auparavant GL/FRAN 3241 3.00)

Une note minimale de B est requise dans chacun des cours de rédaction générale.

GL/FRAN 2810 6.00 (auparavant GL/FRLS 2240 6.00)

GL/FRAN 3810 6.00 (auparavant GL/FRAN 3810 3.00 et GL/FRAN 3812 3.00, auparavant GL/FRLS 3240 3.00 et GL/FRLS 3241 3.00)

Une note minimale de B est requise dans chacun des cours de rédaction générale.

9 crédits en rédaction professionnelle :

GL/FRAN 3214 3.00

GL/FRAN 4212 3.00

GL/FRAN 4312 3.00

Une note minimale de C+ est requise dans chacun des cours de rédaction professionnelle.

9 crédits de cours optionnels :à choisir parmi la liste de cours approuvés.

Les cours qui ne sont pas listés doivent être approuvés par le Coordinateur/la Coordinatrice.

Liste de cours approuvés

N.B. Les étudiants doivent s’assurer d’avoir les compétences et les préalables requis avant de s’inscrire à un cours.

Cours de traduction, en français ou en anglais :

GL/TRAN 2250 3.00
GL/TRAN 3260 3.00 (fortement recommandé)

N.B. Pour que les cours suivants (groupes 2. – 5.) puissent compter dans le Certificat en rédaction professionnelle, tous les travaux écrits relevant du cours doivent être rédigés en français.

Cours de linguistique FRAN (à l’exclusion des cours de phonétique et des cours sur l'enseignement et l’apprentissage du français langue seconde) :

GL/FRAN 2600 6.00 (coinscrit avec : GL/LIN 2600 6.00)
GL/FRAN 3612 3.00 (coinscrit avec : GL/LIN 3612 3.00)
GL/FRAN 3622 3.00 (coinscrit avec : GL/LIN 3622 3.00)
GL/FRAN 3642 3.00 (coinscrit avec : GL/LIN 3642 3.00)
GL/FRAN 4651 6.00 (coinscrit avec : GL/LIN 4651 6.00)
GL/FRAN 4652 3.00 (coinscrit avec : GL/LIN 4652 3.00)
GL/FRAN 4653 3.00 (coinscrit avec : GL/LIN 4653 3.00)
GL/FRAN 4655 6.00 (coinscrit avec : GL/LIN 4655 6.00)
GL/FRAN 4657 3.00 (coinscrit avec : GL/LIN 4657 3.00)
GL/FRAN 4658 3.00 (coinscrit avec : GL/LIN 4658 3.00)

Cours de technologie de l’information en français :

GL/ITEC 2635 3.00 (coinscrit avec : GL/MODR 2635 3.00)
GL/ITEC 2915 3.00 (coinscrit avec : GL/CSLA 2915 3.00, GL/MODR 2915 3.00)
GL/ITEC 2925 3.00 (coinscrit avec : GL/MODR 2925 3.00)

Cours de psychologie du langage et de la communication en français :

GL/PSYC 3520 3.00
GL/PSYC 3640 3.00 (coinscrit avec : GL/LIN 3640 3.00, GL/NATS 3640 3.00)

Cours de communication en français ou bilingue :

GL/SOSC 2100 6.00
GL/SOSC 4505 6.00

Exigence de résidence à l'échelle de l'Université

Au moins 30 crédits d’un programme à York et 50 % des crédits exigés dans la majeure et la mineure doivent être complétés à Glendon.

University-Wide Residency Requirement

A minimum of 30 course credits and at least half (50 per cent) of the course credits required in each undergraduate degree program major/minor must be taken at York University.

Faculty-Wide Degree Requirements

Note: in these regulations the term academic session refers to the period from the beginning of instruction in September until the end of the annual examinations in the spring; academic year refers to the period from September 1 to August 31; year of study refers to the division of degree studies according to the number of courses already satisfactorily completed.

All inquiries about regulations and requirements shall be addressed to the Academic Services Office.

Students must follow the undergraduate calendar requirements for the year they entered or switched into their program.

Exigences de diplôme à l'échelle de la faculté

Remarques explicatives : le terme “session scolaire” s’applique à la période de cours commençant en septembre et s’étendant jusqu’à la fin des examens au printemps ; “année universitaire” désigne la période du 1er septembre au 31 août ; “année d’études” indique la division des études selon le nombre de cours déjà réussis.

Prière d’adresser toute demande de renseignement concernant les règlements et les exigences au Bureau des programmes scolaires.

Les étudiants doivent satisfaire aux exigences du baccalauréat, énoncées dans l’annuaire, pour l’année où ils ont commencé leur programme d’études ou ont obtenu un transfert dans celui-ci.

Règlements gouvernant l'obtention du baccalauréat ès arts

1. Exigences du Baccalauréat ès arts

1.1 Bilinguisme

1.1.1 Tous les étudiants admis à un programme de baccalauréat ès arts au Collège universitaire Glendon doivent satisfaire aux exigences du Collège en matière de bilinguisme.

1.1.2 Tous les étudiants doivent passer un test linguistique afin de déterminer leur niveau de français et d’anglais.

1.1.3 Pour satisfaire aux exigences en matière de bilinguisme, tous les étudiants doivent obtenir au moins six crédits dans chaque langue officielle (français et anglais) au Collège universitaire Glendon dans les deux catégories suivantes :

1.1.3.1 des cours de 2e année ou d’un niveau supérieur en Français langue seconde ou en Anglais langue seconde ;

1.1.3.2 des cours dans une discipline qui respecte les exigences en matière de bilinguisme du Collège. Tous les étudiants qui préfèrent suivre des cours autres que les cours de Français langue seconde ou d’Anglais langue seconde pour respecter les exigences en matière de bilinguisme doivent soumettre au Bureau des services académiques une attestation signée par le professeur du cours indiquant que tous les travaux, tests et examens ont été réalisés dans la langue d’instruction du cours.

1.1.4 Les cours suivants ne sont pas admissibles pour satisfaire aux exigences de bilinguisme du Collège :

tous les cours FRAN, FRLS, et FSL au-dessous de niveau 2000
tous les cours ENSL au-dessous de niveau 2000
tous les cours SP
tous les cours enseignés dans deux langues ou dans une langue autre que le français ou l’anglais.

1.2 Formation générale

1.2.1 Pour l’obtention de son diplôme, chaque étudiant admis à un programme de baccalauréat ès arts du Collège doit avoir réussi l’équivalent d’au moins six crédits dans trois des quatre divisions du programme en éducation générale : humanités, logique, sciences naturelles, sciences sociales. Pour de plus amples renseignements sur ces domaines, veuillez voir la description sous Études pluridisciplinaires. Les cours qui sont co-inscrits dans au moins deux divisions du programme d’éducation générale ne peuvent compter que pour satisfaire aux exigences d’une division. Par ex., le cours NATS 1605 qui est co-inscrit avec le cours SOSC 1605 peut être compté comme un cours de sciences naturelles ou comme un cours de sciences sociales, mais pas comme deux cours.

1.3 Majeure

1.3.1 Tout étudiant doit choisir un sujet de spécialisation primaire (une majeure) et un sujet de spécialisation secondaire (une mineure). Un étudiant peut aussi choisir deux sujets de spécialisation primaires, au sein d’une double majeure. Cependant, un cours ne peut compter que pour une seule majeure ou mineure. Si un étudiant n’a pas choisi de majeure lors de son admission à l’Université, il devra en déclarer une dès qu’il aura complété 24 crédits.

1.3.2 Les cours co-inscrits ne comptent qu’une seule fois. Par exemple, si le cours GL/FRAN 3600 6.00 est co-inscrit avec le coursGL/DRST 3600 6.00, il peut être considéré soit en Études françaises, soit en Études d’art dramatique, mais non dans les deux champs d’études.

1.4 Cours avancés

1.4.1 Pour le Baccalauréat ès arts spécialisé : 36 crédits au niveau 3000 ou 4000 avec au moins 18 crédits au niveau 4000. Ces cours incluent les cours (susmentionnés) de majeure aux niveaux 3000 et 4000.

1.4.2 Pour le Baccalauréat ès arts :18 crédits au niveau 3000 ou 4000. Ces cours incluent les cours de majeure aux niveaux 3000 et 4000.

1.5 Crédits hors majeure

1.5.1 Les crédits hors majeure permettent aux étudiants d’étendre leurs connaissances au-delà de leur champ de spécialisation. Tout étudiant de Glendon doit avoir réussi à l’équivalent d’au moins 18 crédits de cours en dehors de sa majeure.* Les cours utilisés pour satisfaire aux exigences minimales d’éducation générale ne satisfont pas à l’exigence de crédits hors majeure.

*Remarques :

  1. Cette exigence ne s’applique pas aux programmes de double majeure et de majeure/mineure.
  2. Les cours suivis en français langue seconde (ex. les cours FSL) ou en anglais langue seconde (ex. les cours ENSL) peuvent satisfaire à l’exigence de crédits hors majeure.

2. Exigences du Baccalauréat ès arts international

2.1 Glendon offre un programme de iBA avec deux options : iBA bilingue ou iBA trilingue. Durant ses études, un étudiant peut changer d’un programme de BA à un programme de iBA ou vice-versa, selon ses résultats scolaires. Veuillez noter que ces exigences s’ajoutent aux exigences concernant le Baccalauréat ès arts.

2.2 Bilinguisme ou trilinguisme

2.2.1 Bilinguisme

2.2.1.1 Pour le programme iBA bilingue, tout étudiant doit obtenir 18 crédits dans chaque langue officielle (français et anglais). Au moins 6 de ces crédits doivent être obtenus au Collège universitaire Glendon et choisis parmi les deux catégories suivantes : a) des cours de 2e année ou d'un niveau supérieur en Français langue seconde ou en Anglais langue seconde; b) des cours dans une discipline qui respectent les exigences en matière de bilinguisme du Collège. Les 12 crédits restants peuvent être obtenus à l’étranger*.

2.2.1.2 Les cours suivants ne répondent pas aux exigences de bilinguisme du Collège :

tous les cours FRAN, FRLS, et FSL au-dessous de niveau 2000
tous les cours ENSL au-dessous de niveau 2000
tous les cours SP
tous les cours enseignés dans deux langues ou dans une langue autre que le français ou l’anglais.

* Remarque : L’équivalence des cours réussis dans un établissement partenaire pendant un séjour d’un trimestre ou d’une année, y compris ceux qui serviront à satisfaire à l’exigence en matière de bilinguisme, doit être approuvée par les Services académiques. Pour les cours suivis dans la deuxième langue d’un étudiant qui participe à un échange, un formulaire d’exigence linguistique doit être rempli par le directeur de cours et soumis au Bureau des services académiques.

2.2.2 Trilinguisme

2.2.2.1 Pour le programme iBA trilingue, en sus des exigences du programme bilingue, tout étudiant doit obtenir 18 crédits en Études hispaniques ou 18 crédits dans une autre langue moderne offerts par l’Université York. Parmi les 18 crédits, six doivent être au niveau avancé (p. ex., GL/SP 2100 6.00 ou GL/SP 3000 6.00 seront acceptés pour les Études hispaniques).

Remarque : Pour les cours suivis dans la troisième langue d’un étudiant qui participe à un programme d’échange, un formulaire d’exigence linguistique doit être rempli par le directeur du cours et soumis au Bureau des services académiques.

2.3 Cours à dimension internationale

2.3.1 Tout étudiant doit compléter au moins 12 crédits axés sur la dimension internationale.

2.3.2 Liste des cours axés sur l’international : http://www.glendon.yorku.ca/academic-services/fr/exigences-du-diplome/cours-axes-sur-linternational/

2.4 Programme d’échange international

2.4.1 Tout étudiant doit compléter au moins un semestre à temps plein dans un programme d'échange international et dans une institution reconnue par Glendon ou l'Université York. L’étudiant doit réussir à au moins 9 crédits pendant un échange d’une demi-année, ou à 18 crédits pendant un échange d’une année complète.

2.5 Éducation générale

2.5.1 Pour l’obtention de son diplôme, tout étudiant du Collège doit avoir réussi à l’équivalent d’au moins six crédits dans trois des quatre divisions du programme en éducation générale : humanités, logique, sciences naturelles, sciences sociales. Pour de plus amples renseignements sur ces divisions, veuillez voir la description sous Études pluridisciplinaires. Les cours qui sont co-inscrits dans au moins deux divisions du programme d’éducation générale ne peuvent compter que pour satisfaire aux exigences d’une division. Par ex., le cours NATS1605 qui est co-inscrit avec le cours SOSC1605 peut être compté comme un cours de sciences naturelles ou comme un cours de sciences sociales, mais pas comme deux cours.

2.6 Majeure

2.6.1 Tout étudiant doit choisir un sujet de spécialisation primaire (une majeure) et un sujet de spécialisation secondaire (une mineure). Un étudiant peut aussi choisir deux sujets de spécialisation primaires, au sein d’une double majeure. Cependant, un cours ne peut compter que pour une seule majeure ou mineure. Si un étudiant n’a pas choisi de majeure lors de son admission à l’Université, il devra en déclarer une après avoir complété 24 crédits. Entretemps, l’étudiant devra choisir des cours d’introduction dans différents domaines afin de faciliter le choix d’une spécialisation qui réponde à ses affinités intellectuelles.

2.6.2 Les cours co-inscrits ne comptent qu’une seule fois. Par exemple, si le cours GL/FRAN 3600 6.00 est co-inscrit avec le coursGL/DRST 3600 6.00, il peut être compté comme un cours en Études françaises ou en Études d’art dramatique, mais pas aux deux.

2.7 Cours avancés

2.7.1 Pour le Baccalauréat ès arts spécialisé : 36 crédits au niveau 3000 ou 4000 avec au moins 18 crédits au niveau 4000. Ces cours incluent les cours (susmentionnés) de majeure aux niveaux 3000 et 4000.

2.7.2 Pour le Baccaluaréat ès arts :18 crédits au niveau 3000 ou 4000. Ces cours incluent les cours de majeure aux niveaux 3000 et 4000.

2.8 Crédits hors majeure

2.8.1 Les crédits hors majeure permettent aux étudiants d’étendre leurs connaissances au-delà de leur champ de spécialisation. Tout étudiant de Glendon doit avoir réussi à l’équivalent d’au moins 18 crédits de cours en dehors de sa majeure.* Les cours utilisés pour satisfaire aux exigences minimales d’éducation générale ne satisfont pas à l’exigence de crédits hors majeure.

*Remarques :

  1. Cette exigence ne s’applique pas aux programmes de double majeure et de majeure/mineure.
  2. Les cours suivis en français langue seconde (ex. les cours FSL) ou en anglais langue seconde (ex. les cours ENSL) peuvent satisfaire à l’exigence de crédits hors majeure.

3. Diplômes de premier cycle

3.1 Baccalauréat ès arts spécialisé

3.1.1 Le programme de Baccalauréat ès arts spécialisé (BA spécialisé approfondi, BA spécialisé, BA spécialisé avec double majeure, BA spécialisé avec majeure et mineure) requiert au moins quatre années d'études à temps plein et au moins 120 crédits ; la moyenne cumulative de tous les cours, ainsi qu’une moyenne cumulative des cours de spécialisation, ne devront pas être inférieures à 5.00 (C+).

3.2 Baccalauréat ès arts international spécialisé

3.2.1 Le programme de Baccalauréat ès arts international spécialisé (iBA international spécialisé approfondi, iBA spécialisé, iBA spécialisé avec double majeure, iBA spécialisé avec majeure et mineure) requiert au moins 120 crédits ; la moyenne cumulative générale et la moyenne cumulative des cours de spécialisation ne doivent pas être inférieures à 5.00 (C+).

3.3 Baccalauréat ès arts

3.3.1 Le programme de Baccalauréat ès arts exige au moins 90 crédits ; la moyenne cumulative générale et la moyenne cumulative des cours de spécialisation ne doivent pas être inférieures à 4.00 (C). Ce programme comprend uniquement un domaine de spécialisation.

4. Statut académique et moyenne requise pour le Baccalauréat spécialisé (BA et iBA)

4.1 Pour l’obtention d’un baccalauréat spécialisé, tout étudiant doit avoir obtenu l’équivalent de 120 crédits et posséder la moyenne cumulative exigée dans ses cours de spécialisation et dans ses cours cumulatifs. Le niveau d’année d’études des étudiants inscrits au baccalauréat spécialisé est déterminé par le nombre de crédits complétés, selon les précisions fournies dans le tableau ci-dessous :

Niveau Nombre de crédits
1ère année Moins de 24 crédits
2e année Moins de 54 crédits
3e année Moins de 84 crédits
4e année Au moins 84 crédits

4.2 Un étudiant qui satisfait aux critères de sélection du département de spécialisation choisi peut demeurer inscrit au programme de baccalauréat spécialisé si sa moyenne cumulative s’établit ainsi à la fin de chaque année :

Nombre de credits  Moyenne cumulative des cours de spécialisation Moyenne cumulative
Moins de 24 - 4.00
Moins de 54 - 4.25
Moins de 84 4.50 4.80
Au moins 84 5.00 5.00

4.3 Les étudiants qui ont obtenu 84 crédits ou plus et qui désirent poursuivre leurs études dans un programme spécialisé doivent avoir une moyenne cumulative minimum de 5.00 dans leur sujet de spécialisation et également de 5.00 dans l’ensemble de leurs cours.

4.4 L’étudiant qui n’a pas obtenu ces résultats sera reclassé dans un programme de baccalauréat. Aucun étudiant ne peut obtenir un baccalauréat spécialisé si sa moyenne dans son domaine de spécialisation et sa moyenne cumulative générale à la fin de la quatrième année n’atteignent pas le niveau requis.

4.5 Un étudiant qui n’obtient pas la moyenne cumulative au cours d’un programme de baccalauréat spécialisé peut obtenir la permission de poursuivre un programme de baccalauréat à condition que ses notes soient suffisantes ; sinon il peut soumettre une pétition en vue de classer sa session comme échec et de la faire exclure de la moyenne cumulative. Dans ce cas, il sera placé sous le régime probatoire. (voir le règlement 31).

4.6 Un étudiant qui a réussi sa 3e année d’études dans un programme spécialisé et qui remplit les conditions nécessaires à l’obtention d’un baccalauréat, ou compte les remplir à la fin de la session courante, peut obtenir le BA sur demande auprès du Bureau des programmes scolaires, déposée au plus tard le 31 janvier.

4.7 Un étudiant qui a obtenu la permission de suivre un programme de baccalauréat (voir le règlement 9.6) peut se présenter à la quatrième année du programme de la ou des spécialisations suivies en troisième année. Après avoir réussi sa quatrième année, il peut demander la reclassification de son diplôme avec spécialisation.

5. Statut académique et moyenne requise pour le Baccalauréat ès arts (BA)

5.1 Pour l’obtention d’un baccalauréat, un étudiant doit avoir obtenu l’équivalent de 90 crédits et posséder la moyenne cumulative exigée dans ses cours de spécialisation et dans ses autres cours. Le niveau d’année d’études des étudiants inscrits au baccalauréat ès arts est déterminé par le nombre de crédits complétés, selon les précisions fournies dans le tableau ci-dessous :

Niveau  Nombre de crédits
1ère année Moins de 24 crédits
2e année Moins de 54 crédits
3e année Au moins 54 crédits

5.2 Un étudiant inscrit au programme de baccalauréat doit maintenir une moyenne cumulative comme suit :

Nombre de credits  Moyenne cumulative des cours de spécialisation Moyenne cumulative
Moins de 24 - 3.60
Moins de 24 - 3.80
Au moins 54 4.00 4.00

5.3 Un programme de baccalauréat comprend un minimum de 30 crédits dans l’option choisie. (Consultez la liste de cours de chaque discipline pour avoir plus de précisions sur les conditions.)

5.4 Passage d’un programme de baccalauréat à un programme de baccalauréat spécialisé : un étudiant en troisième année dans un programme de baccalauréat, qui a obtenu la moyenne exigée pour le baccalauréat spécialisé, pourra s’inscrire dans ce programme. Un étudiant qui a obtenu son baccalauréat peut faire une demande d’admission en quatrième année dans un programme de baccalauréat spécialisé et faire changer la catégorie de son diplôme s’il obtient les moyennes requises en quatrième année.

5.5 Les étudiants qui ne satisfont pas aux exigences pour l’obtention du BA ou du BA spécialisé pourront suivre jusqu’à 12 crédits supplémentaires, choisis en accord avec les Services académiques, en vue d’atteindre la moyenne cumulative générale ou la moyenne cumulative de leurs cours de spécialisation exigée pour obtenir le diplôme.

6. Nombre de cours exigés pour un second diplôme ou diplôme ultérieur

6.1 Les étudiants déjà titulaires d'un Baccalauréat ou l'équivalent d'un établissement post-secondaire accrédité et qui désirent obtenir un Baccalauréat dans une autre discipline au Collège universitaire Glendon peuvent être admis au programme de Baccalauréat sous les conditions suivantes :

6.1.1 Dans tous les cours antérieurement suivis, les étudiants devront avoir obtenu une moyenne de 5 points pour l'admission à un programme de baccalauréat spécialisé, et une moyenne de 4 points pour l'admission à un programme de baccalauréat ;

6.1.2 Les étudiants doivent satisfaire aux conditions particulières de la faculté :

  • au minimum 30 nouveaux crédits doivent provenir de cours suivis à York ;
  • au moins 50 % des crédits exigés dans la majeure et la mineure doivent provenir de cours suivis à Glendon.

Remarque : les cours suivis pour l'obtention du premier diplôme ne pourront être retenus pour satisfaire à ces conditions.

6.1.3 Les conditions particulières de la faculté doivent être considérées comme le nombre minimum de cours supplémentaires requis ; toutes les conditions d’obtention du diplôme spécifiquement exigées par Glendon (voir les Règlements 1 and 2) doivent être remplies.

7. Changements de programme

7.1 Les étudiants peuvent changer leur programme de baccalauréat ou leur majeure à condition d’avoir les notes requises et, si nécessaire, l’autorisation du ou des département(s) intéressé(s). Ils doivent soumettre en ligne une demande de changement de programme, avant le 30 octobre.

8. Exigences de résidence

8.1 Pour l’obtention d’un diplôme de Baccalauréat au Collège universitaire Glendon, tout étudiant doit avoir obtenu au moins 30 crédits d'un programme à York et 50% des crédits exigés dans la majeure et la mineure doivent provenir de cours suivis à Glendon.

9. Octroi d’équivalences

9.1 Les étudiants qui, avant de s’inscrire à Glendon, ont fréquenté un établissement post-secondaire accrédité doivent faire parvenir un bulletin officiel de leurs notes directement au Service des admissions de l’Université York. Les cours suivis dans un autre établissement post-secondaire accrédité et auxquels l’étudiant a réussi peuvent être considérés en vue de l’octroi d’équivalences.

9.2 Les détenteurs d’un Baccalauréat décerné par un autre établissement post-secondaire accrédité, s’inscrivant à Glendon en vue de l’obtention d’un Baccalauréat spécialisé de York doivent satisfaire aux conditions suivantes : obtenir au moins 30 nouveaux crédits à York ; 50% des crédits exigés dans leur majeure et leur mineure doivent provenir des cours suivis à Glendon. De plus, les étudiants doivent satisfaire à toutes les autres exigences des départements de la majeure/mineure.

9.3 Les étudiants inscrits à Glendon en vue de l’obtention d’un Baccalauréat de l’Université York, désireux de suivre un cours ailleurs qu’à York, doivent demander une lettre de permission du Bureau des services académiques. Si un étudiant quitte l’Université York pour poursuivre ses études dans un autre établissement postsecondaire sans avoir obtenu une lettre de permission, à son retour à York, il devra faire une nouvelle demande d’admission et toutes ses équivalences antérieures seront réévaluées.

9.4 Les cours suivis dans un établissement post-secondaire accrédité autre que York peuvent être crédités comme des cours réussis, pourvu que l’étudiant ait reçu la note de C/60% ou plus. La note ne sera pas incluse dans sa moyenne cumulative. Les bulletins doivent être soumis au Bureau des services académiques.

9.5 Les crédits pour les cours suivis dans une autre faculté de l’Université York sont accordés sur la même base qu’à Glendon.

10. Crédit linguistique

10.1 Les étudiants anglophones qui obtiennent une note minimum de C dans 12 crédits suivis entièrement en français peuvent demander un crédit linguistique équivalent à six crédits. Les étudiants anglophones qui obtiennent une note minimum de C dans six crédits suivis entièrement en français peuvent demander un crédit linguistique équivalent à trois crédits.

Les étudiants francophones qui obtiennent une note minimum de C dans 12 crédits suivis entièrement en anglais peuvent demander un crédit linguistique équivalent à six crédits. Les étudiants francophones qui obtiennent une note minimum de C dans six crédits suivis entièrement en anglais peuvent demander un crédit linguistique équivalent à trois crédits.

Remarque : tous les travaux écrits soumis dans le cadre du cours doivent être rédigés dans la langue du cours, exception faite des examens

10.2 Les cours suivants ne sont pas admissibles pour satisfaire aux exigences du crédit linguistique :

tous les cours FRAN, FRLS, et FSL au-dessous de niveau 2000
tous les cours ENSL au-dessous de niveau 2000
tous les cours SP
tous les cours enseignés dans deux langues ou dans une langue autre que le français ou l’anglais.

10.3 Les cours suivis dans le Département d’anglais par les étudiants francophones qui suivent un programme d’études avec concentration en anglais ne comptent pas en vue de l’obtention d’un crédit linguistique.

10.4 Un crédit linguistique, équivalant à trois crédits ou à six crédits, réduira le nombre de cours au choix disponibles dans le cadre du diplôme. L’étudiant sera également tenu de satisfaire à toutes les exigences du diplôme.

10.5 La mention « crédit linguistique » apparaîtra seulement dans le dossier scolaire de l’étudiant lorsqu’il obtiendra son diplôme. Les étudiants qui demandent un transfert dans une autre faculté de l’Université York ou dans une autre université ne recevront pas de crédit linguistique. Certains programmes de deuxième ou de troisième cycle ne reconnaissent pas le crédit linguistique comme équivalent à un cours.

Remarque : Bien que les étudiants qui font une majeure dans le programme de Traduction ne soient pas admissibles au crédit linguistique, les étudiants anglophones qui font leur deuxième année d’études dans une université francophone pourraient obtenir un crédit linguistique équivalent à six crédits ou à trois crédits, à la discrétion du directeur de l’École de traduction, selon le nombre de cours terminés et les notes obtenues.

11. Programmes d’échanges

11.1 Un étudiant inscrit dans un programme spécialisé – et qui a fait un semestre ou une année d’études dans le cadre d’un programme d’échanges officiel avec l’Université York ou Glendon – peut recevoir des crédits comptant pour l’obtention de son diplôme à Glendon. Pour de plus amples renseignements, prière de s'adresser au  coordinateur des programmes d’échanges pour les étudiants. Un étudiant qui revient à Glendon après une année d’études dans le cadre d’un échange n’a pas à refaire une demande d’admission, mais il doit s’occuper de faire transmettre à Glendon le relevé de ses notes afin d’obtenir des équivalences.

12. Anglais/Français comme langue seconde

12.1 Tous les étudiants qui entrent au Collège Glendon et dont la langue maternelle n’est pas l’anglais doivent, avant même de s’inscrire, passer un test de classement. Chaque année, les étudiants dont la langue maternelle n’est pas l’anglais devraient, avant de choisir leurs cours, avoir un entretien avec le directeur ou le conseiller du Programme d’anglais langue seconde.

12.2 L’exigence de bilinguisme de Glendon veut que tous les étudiants admis dont la langue maternelle n’est pas le français complètent un test de placement Français langue seconde avant de s’inscrire à leurs cours. Les étudiants ne faisant pas une majeure en Études françaises seront placés dans la section FSL, selon les résultats de leur test. Ceux faisant une majeure en Études françaises seront placés dans le courant francophone/anglophone.

13. Changement de faculté

13.1 Les étudiants désireux d’obtenir des informations sur la manière de changer de faculté devraient prendre contact avec le Bureau des services académiques.

14. Heures de classe

14.1 Sauf avis contraire, tout cours comprend trois heures de classe par semaine.

15. Numérotage des cours

15.1 Les cours de Glendon sont identifiés par le préfixe GL. L’année d’études pour laquelle un cours est conçu est indiquée par le premier chiffre (1,2,3,4). (0 est utilisé uniquement pour les cours élémentaires d’apprentissage de langue.)

15.2 Les cours complets sont identifiés par 6.00 après le numéro de cours. Les demi-cours, offerts soit au premier, soit au deuxième trimestre, sont indiqués par 3.00 après le numéro du cours.

16. Cours interdépartementaux

16.1 Ces cours portent normalement le deuxième chiffre 6 ou 9. Leur description se trouve seulement sous la rubrique du département ou de la division qui les offre à l'exception des cours GWST/SXST.

16.2 Un cours de formation générale inscrit aussi sous la rubrique d’un département compte en vue de l’exigence du département en plus de celle de formation générale.

16.3 Un cours inscrit sous la rubrique de deux ou plusieurs départements compte en vue de l’exigence d’un seul département.

17. Exemption d’exigences du programme

17.1 Un étudiant peut satisfaire aux exigences du programme d’études grâce à des cours « réussis » pour lesquels il n’a pas obtenu de crédit et qui étaient exclus de son total de cours.

18. Inscription aux cours

18.1 Une charge normale de cours représente 30 crédits pendant la session d’automne/hiver et 15 crédits pendant la session d’été. Les étudiants à temps plein sont inscrits à un minimum de 18 crédits pendant la session d’automne/hiver et à 9 crédits pendant la session d’été.

18.2 Les étudiants en probation ne suivent généralement pas plus de 18 crédits pendant la session d’automne/hiver (9 crédits par semestre) ni plus de 9 crédits pendant la session d’été. Il ne sera dérogé à ce règlement que par pétition pour des circonstances exceptionnelles soumise au Bureau des services académiques.

18.3 Les étudiants à temps partiel sont inscrits à moins de 18 crédits pendant la session d’automne/hiver et à moins de 9 crédits pendant la session d’été.

18.4 L’inscription à des cours complets ainsi qu'à des demi-cours est permise jusqu’aux dates limites publiées dans l’horaire des cours. Après ces dates, les inscriptions ne seront autorisées que sur la permission écrite de tous les directeurs des cours et des départements concernés. L’abandon des cours est autorisé tel qu’indiqué au règlement 19.

18.5 Au moment de l’inscription, tous les étudiants, sauf ceux de première année, doivent choisir une ou plusieurs disciplines de spécialisation.

18.6 Les étudiants désirant suivre des cours séparés de plus d’une année de leur propre niveau doivent obtenir la permission du département ou de la division offrant le cours.

18.7 Les étudiants de première année peuvent s'inscrire aux cours de deuxième année avec la permission du département ou de la division offrant ces cours.

18.8 Ces règlements peuvent être annulés quand le département ou la division déclare que la limite d’inscriptions à un cours a été atteinte.

18.9 Tous les étudiants qui ont obtenu la permission de s’inscrire à un cours d’un niveau inférieur sont avisés que les critères utilisés pour juger leur travail sont ceux qu’on appliquerait normalement à un cours de leur propre niveau.

18.10 Redoubler un cours

18.10.1 Les étudiants peuvent reprendre[1] un cours réussi ou échoué à deux reprises pour obtenir des crédits universitaires dans le cadre d’un grade ou d’un certificat, avec un maximum de trois (3) tentatives[2] par cours. Les étudiants doivent noter que la disponibilité des cours et le nombre de places disponibles peuvent les empêcher de reprendre un cours pendant la session choisie.

18.10.2 Lorsqu’un étudiant est autorisé à reprendre un cours pour obtenir des crédits universitaires dans le cadre d’un grade ou d’un certificat, la note obtenue lors de la dernière tentative sera la note consignée et la seule utilisée pour le calcul de la moyenne pondérée cumulative de l’étudiant (majeure; cumulatif; session et global). Un cours ne sera crédité qu’une seule fois comme satisfaisant aux exigences des crédits universitaires dans le cadre d’un grade ou d’un certificat.

18.10.3. Chaque tentative figurera sur le relevé de notes de l’étudiant, les tentatives antérieures portant la mention « No Credit Retained » (aucun crédit conservé). La note accordée lors des tentatives précédentes continuera à figurer sur le relevé de notes à côté de la désignation NCR, mais elle ne sera pas incluse dans le calcul de la moyenne pondérée cumulative de l’étudiant.

18.10.4 LLes restrictions relatives à la reprise d’un cours réussi ou échoué s’appliquent également aux cours offerts par différents départements et aux exclusions des crédits, comptent comme reprise d’un cours et sont assujetties à (18.10.3) ci-dessus.

18.10.5 Les étudiants qui ont obtenu un grade peuvent reprendre par la suite des cours qui ont compté dans le cadre de leur grade, en tant qu’étudiant inscrit à un programme ne menant pas à un grade. De tels cours n’auront pas de répercussions sur le programme menant à un grade complété par l’étudiant ou sur la moyenne pondérée cumulative figurant dans ses dossiers.

19. Abandon de cours

19.1 Il est possible d’abandonner des cours avant les dates limites sans obtenir de note jusqu’aux dates limites publiées sur le site web de l’Université.

19.2 Pendant la période entre le dernier jour où il est permis d’abandonner un cours sans obtenir de note et le dernier jour des cours pendant une session, les étudiants de premier cycle peuvent se retirer d’un cours à la condition que l’inscription au cours reste sur le relevé de notes de l’étudiant, désigné par un « W » dans les dossiers de l’Université et comme décision relative au grade sur le relevé de notes de l’étudiant. Aucun crédit ne sera conservé pour le cours et aucun crédit ne sera inclus dans le calcul de la moyenne pondérée cumulative (MPG) de l’étudiant. Aucune demande de suppression de la mention W ne sera permise et les frais de scolarité pour les cours abandonnés dans le cadre de l’option de retrait tardif ne seront pas remboursés. Les cours pour lesquels cette décision a été consignée ne seront pas considérés comme une tentative[1] dans le contexte de la Politique du Sénat universitaire sur la reprise de cours réussis ou échoués pour obtenir des crédits universitaires.

19.3 Le collège Glendon est conscient des problèmes de transition auxquels sont confrontés les étudiants en première année d'études postsecondaires. La Faculté exerce de l’indulgence dans les demandes d’abandon rétroactif où :

19.3.1. L’étudiant entreprenait des études postsecondaires pour la première fois.

19.3.2 L’étudiant a completé les cours 12 mois consécutifs après avoir commencé les études à l’Université York.

19.3.3 Normalement, les pétitions en vue d’un abandon rétroactif pour des cours complétés durant la première année à l’Université York seront traitées si elles sont soumises dans les premiers 24 mois après que l'étudiant a commencé ses études à l’Université.

20. Abandon complet

20.1 Un étudiant peut quitter le Collège Glendon sans encourir de sanction jusqu’à la date limite indiquée dans l’article 19 du règlement.

20.2 Si un étudiant quitte le Collège Glendon après la date limite, sans l’autorisation du comité de pétitions, des notes seront inscrites à son dossier. Il sera mis en probation académique et sera tenu de faire une demande de réactivation de son dossier s’il désire reprendre ses études au Collège Glendon plus tard.

20.3 Un étudiant de première année ou un étudiant en probation qui obtient une moyenne de moins de 3.00 dans deux ou plusieurs cours à la fin du premier trimestre sera tenu de discuter son cas avec un professeur-conseil. Il peut se voir encourager à quitter le Collège Glendon.

20.4 Dans certains cas, le Collège Glendon peut exiger d’un étudiant qu’il quitte le Collège.

21. Auditeurs libres

21.1 Les étudiants peuvent assister à des cours à titre d’auditeur libre et participer activement aux cours comme les étudiants inscrits mais ne soumettent pas de travaux ni prennent part aux examens.

21.2 Il ne sera pas accordé de crédit à l’auditeur libre. Avant d’assister aux classes, l’auditeur doit obtenir la permission du professeur et aviser le Bureau des programmes scolaires.

22. Rendement scolaires

22.1 Les étudiants devront obtenir des résultats qui satisfont aux exigences des départements et divisions concernés et ils devront passer les examens à moins de maladie ou d’autre circonstance extraordinaire.

23. Système de notation

23.1 Tous les cours du Collège Glendon sont évalués selon le système suivant :

Lettre Valeur en points Pourcentage Explications
A+ 9 90-100 Exceptionel
A 8 80-89 Excellent
B+ 7 75-79 Très bon
B 6 70-74 Bon
C+ 5 65-69 Compétent
C 4 60-64 À peine compétent
D+ 3 55-59 Suffisant
D 2 50-54 À peine suffisant
E 1 40-49 Échec de peu
F 0 0-39 Échec
 
P Option réussite/échec Réussite/td>
F Option réussite/échec Échec

24. Option réussite/échec

24.1 Les étudiants peuvent suivre un nombre limité de cours (voir 24 2.4) et obtenir des crédits universitaires sous l’option « réussite » ou « échec ». Les cours suivis sous cette option figureront sur le bulletin avec la lettre de « P » pour réussite et « F » pour échec. Ces « notes » ne seront pas incluses dans le calcul des moyennes de l’étudiant.

24.2 Les règlements suivants s’appliquent aux cours que l’étudiant a l’intention de suivre sous l’option réussite/échec :

24.2.1 Statut universitaire : Seuls les étudiants dont le statut universitaire est en règle, (c.à.d. ceux qui ne sont pas sous le régime de probation, d’avertissement universitaire ou de renvoi) auront la permission de suivre des cours sous l’option réussite/échec.

24.2.2 Condition préalable : Les étudiants doivent avoir déjà réussi à 24 crédits afin de pouvoir faire une demande pour suivre des cours sous l’option réussite/échec.

24.2.3 Les cours suivis sous l’option « réussite/échec » ne pourront pas satisfaire aux exigences de la majeure, de la mineure, des études générales, des certificats ou des crédits hors majeure.

24.2.4 Nombre maximum de cours sous l’option réussite/échec :

24.2.4.1 Programme de baccalauréat spécialisé : Les étudiants inscrits dans un programme de baccalauréat spécialisé auront la permission de suivre jusqu’à 12 crédits sous l’option réussite/échec.

24.2.4.2 Programme de baccalauréat : Les étudiants inscrits dans un programme de baccalauréat auront la permission de suivre jusqu’à six crédits sous l’option réussite/échec.

24.3 Demande : Les étudiants qui désirent suivre un cours sous l’option « réussite/échec » doivent signaler leur intention en soumettant un formulaire de demande au Bureau des services académiques.

24.4 Changement de l’option « réussite/échec » au système de notation en lettre : Avec la permission du Directeur du cours, les étudiants peuvent changer de l’option « réussite/échec » dans un cours au système de notation en lettre jusqu'à la date limite pour abandonner un cours sans pénalité universitaire. Une demande officielle pour un tel changement doit être soumise au Bureau des services académiques avant la date limite.

25. Définitions des cotes

25.1 Exceptionnel : Connaissance approfondie des concepts ou des techniques, et compétence exceptionnelle ou très grande originalité dans le maniement de ces concepts et techniques et pour leur utilisation dans les travaux exigés pour le cours.

25.2 Excellent : Connaissance approfondie des concepts ou des techniques, associée à une grande compétence ou originalité dans le maniement de ces concepts et techniques et pour leur utilisation dans les travaux exigés pour le cours.

25.3 Très Bon : Connaissance approfondie des concepts ou des techniques et très bonne compétence dans le maniement de ces concepts et de ces techniques et bonne originalité pour leur utilisation dans les travaux exigés pour le cours.

25.4 Bon : Bon niveau de connaissance des concepts ou des techniques et bonne compétence pour leur utilisation dans les travaux exigés pour le cours.

25.5 Compétent : Niveau acceptable de connaissance des concepts ou des techniques et compétence acceptable pour leur utilisation dans les travaux exigés pour le cours.

25.6 À peine compétent : Niveau acceptable de connaissance des concepts ou des techniques ainsi qu’une certaine compétence pour leur utilisation dans les travaux exigés pour le cours.

25.7 Suffisant : Quelque peu supérieur à la connaissance minimum exigée des concepts ou des techniques ainsi que certaines compétences pour leur utilisation dans les travaux exigés pour le cours.

25.8 À peine suffisant : Connaissance minimum des concepts ou des techniques pour satisfaire aux exigences du cours.

25.9 La moyenne cumulative est le total de la valeur en points de tous les cours déjà suivis (échecs inclus), divisé par le nombre de cours. Dans ces calculs, un demi-cours compte pour la moitié d’un cours entier.

25.10 La moyenne cumulative des cours de spécialisation est le total de la valeur en points de tous les cours déjà suivis pour la spécialisation (échecs inclus), divisé par le nombre de cours. Par cours de spécialisation, on entend ceux que l’étudiant doit choisir dans un des cinq programmes suivants : (a) le BA spécialisé ; (b) le BA spécialisé bidisciplinaire ; (c) le BA spécialisé général ; (d) le BA spécialisé avec double majeure et (e) le BA.

25.11 Les étudiants peuvent obtenir des crédits pour tous les cours réussis à l’université York avec une cote d’au moins D.

25.12 La mention d’honneur est accordée à un étudiant dont la moyenne cumulative s’élève à au moins 7.50 points. Tout étudiant qui obtient une moyenne générale cumulative de 7.50 est automatiquement candidat à l’inscription au Tableau d’honneur du doyen.

26. Notes du premier trimestre

26.1 Les directeurs de cours sont tenus de soumettre au Bureau des services académiques le nom de tout étudiant dont la moyenne s’élève à moins de 3.00 (D+) si ce dernier se trouve dans un des cas suivants :

26.1.1 l’ étudiant a réçu un avertissement universitaire ou un avertissement de renvoi (Règlement 31) ;

26.1.2 l’ étudiant est en première année (Règlement 20.3).

27. Remise des travaux

27.1 La date limite pour la remise de travaux dans les demi-cours du premier trimestre est la fin de la période d’examens de Noël. La date limite pour la remise des travaux de tous les autres cours est le vendredi de la première semaine des examens finals à moins que le professeur, après avoir consulté les étudiants, fixe une date plus avancée. Dans les cours où il n’y a pas d’examen final, aucun étudiant ne peut être tenu de remettre son dernier travail avant le premier jour de la période des examens.

28. Examens

28.1 Les examens finals ont lieu en décembre pour les demi-cours offerts pendant le premier trimestre et en avril-mai pour les demi-cours offerts pendant le deuxième trimestre et pour les cours complets. Durant la session d’été, les examens ont lieu pendant les dernières semaines du trimestre d’été.

28.1.1 Les examens et les travaux des étudiants qui ont obtenu la permission de les ajourner, pour cause de maladie ou de malchance, auront lieu aux dates prévues par les professeurs et ce, avant les dates publiées en ligne :http://www.glendon.yorku.ca/academic-services/fr/conseil-pedagogique/formulaires-administratifs/accord-cote-differee-travail-examen-final/. Les demandes de sursis doivent être soumises par les étudiants au plus tard cinq jours ouvrables après la fin de la période des examens du trimestre en question.

28.1.2 Les règlements de la faculté stipulent qu’aucun test ou examen, comptant dans l'ensemble pour plus de 20 % de la note finale, ne peut être donné durant les deux dernières semaines de cours d’un trimestre, sauf dans les cours dont les classes ont lieu le vendredi soir ou la fin de la semaine (samedi ou dimanche à n’importe quelle heure) et les cours condensés offerts pendant les trimestres d’été. Les tests et examens prévus durant le trimestre doivent être fixés aux heures régulières du cours ; ces tests ou examens ne peuvent être fixés à d’autres heures qu’à condition qu’aucune obligation d’un étudiant ne soit enfreinte. Un étudiant a le droit de refuser de se présenter à un examen qui contreviendrait à ce règlement, sans encourir de pénalités.

28.2 Les départements et les divisions peuvent remplacer les examens finals par une variété de tests écrits et oraux dans les cours qui ne requièrent pas une évaluation au moyen d’un examen final.

28.3 Tout travail écrit, y compris les examens, peut être rédigé soit en français, soit en anglais, au choix de l’étudiant, exception faite des cas où l’usage de la langue constitue une part essentielle et intégrante du cours. Les étudiants seront avertis en temps utile de toute clause restrictive que pourrait comporter l’usage de l’une ou l’autre langue.

28.4 Les étudiants doivent immédiatement avertir le Bureau des services académiques de tout conflit d’horaire concernant les examens.

29. Notes finales

29.1 Toutes les notes finales sont calculées sur la base d’une échelle de valeurs établie par le département ou la division intéressé, avec ou sans examens finals (écrits ou oraux). Peu après le début des classes, les professeurs annonceront aux étudiants l’échelle et le système de notes qui s’appliquent au cours.

30. Révision des notes finales

30.1 Les copies d’examens et les travaux de classe des étudiants sont soigneusement évalués, particulièrement dans les cas douteux et il est peu probable qu’une révision ait lieu en appel. Un étudiant peut toutefois en faire la demande par écrit au directeur du département ou de la division offrant le cours, dans les trois semaines qui suivent la publication des notes finales de tout trimestre. Il doit indiquer sans ambiguïté les raisons pour lesquelles il pense que son travail mérite une meilleure note.

30.2 Les révisions sont du ressort du directeur du département ou du cours, en consultation avec les membres du corps enseignant. L’étudiant et le Bureau des services académiques seront avisés des résultats de la révision dans les trois semaines qui suivent sa demande.

31. Avertissements universitaires et sanctions

31.1 Le dossier de tout étudiant est revu à la fin de chaque année d’études.

31.2 Un avertissement universitaire est imposé à l’étudiant qui : a) est admis avec des notes basses ; b) n’atteint pas la moyenne cumulative requise pour son niveau.

31.3 Le régime probatoire sera levé quand il aura obtenu la moyenne cumulative requise pour son niveau.

31.4 Il peut continuer ses études en probation, dans le programme de baccalauréat, à la condition de maintenir une moyenne de 4,4 dans les cours suivis, même si sa moyenne cumulative est inférieure au minimum nécessaire pour sortir du régime de la probation.

31.5 De même, il peut continuer ses études en probation dans le programme de baccalauréat spécialisé, à la condition de maintenir une moyenne de 6.00 dans les cours suivis sous ce régime.

31.6 Il est renvoyé définitivement s’il ne remplit pas les conditions 31.3 ou 31.4 ci-dessus.

31.7 Un étudiant qui n’atteint pas la moyenne cumulative requise pour son niveau, et dont la moyenne n’atteint pas 3.00 pour l’année en cours, aura échoué à cette année et ne pourra obtenir de crédits pour aucun des cours suivis pendant cette année. Ses notes figureront dans son dossier mais n’entreront pas dans le calcul de sa moyenne cumulative. S’il veut continuer ses études à Glendon, il devra faire une nouvelle demande de réactivation et s’il est accepté il se verra imposer le régime probatoire.

31.8 Un étudiant en probation ne suit généralement pas plus de 18 crédits pendant la session d’automne/hiver et pas plus de 9 crédits pendant la session d’été. Il ne sera dérogé à ce règlement que par pétition pour des circonstances exceptionnelles soumise au Bureau des services académiques.

31.9 Un étudiant en probation qui n’atteint pas à la fin du premier trimestre une moyenne cumulative de plus de 3.00 (D+) devrait de discuter de son cas avec son conseiller scolaire.

32. Avertissement de renvoi

32.1 Un étudiant placé sous le régime de probation sera renvoyé de l’Université s’il ne satisfait pas aux exigences du règlement 31.3 ou 31.4.

32.2 Un étudiant renvoyé, soit de cette Université, soit d’une autre, ne sera réadmis à une autre session qu’à la condition de démontrer de façon convaincante qu’il pourra tirer profit d’études universitaires. Les demandes de réadmission ne seront pas prises en considération avant deux ans à partir de la date du renvoi.

32.3 Le collège Glendon est conscient des problèmes de transition auxquels sont confrontés les étudiants en première année d'études postsecondaires. La Faculté exerce de l’indulgence pour les demandes d’abandon rétroactif où :

32.3.1 L’étudiant entreprenait des études postsecondaires pour la première fois.

32.3.2 L’étudiant a completé les cours 12 mois consécutifs après avoir commencé les études à l’Université York.

32.3.3 Normalement, les petitions en vue d’un abandon rétroactif pour des cours complétés durant la première année à l’Université York seront traitées si elles sont soumises dans les premiers 24 mois après avoir commencé les études à l’Université.

33. Dispositions spéciales en cas de maladie ou de malchance

33.1 Les étudiants qui subissent au cours de la session scolaire des épreuves inattendues les empêchant d’accomplir le travail requis à temps peuvent demander une considération spéciale. Les cas suivants sont reconnus :

  • maladie
  • malchance personnelle
  • difficultés financières inattendues,
  • malchance scolaire (impossibilité inattendue d’obtenir le matériel de recherche nécessaire, ou preuve d’une erreur imputable à l’institution).

33.2 Un étudiant, avec pièces à l’appui, peut présenter une pétition au Bureau des services académiques pour obtenir :

33.2.1 L’abandon sans sanction d’un ou plusieurs cours. Normalement, les pétitions en vue d'un abandon d'un cours après la date limite d’abandon seront traitées si elles sont soumises durant les trois semaines suivant l'envoi des notes finales de tout trimestre. De telles pétitions pourraient être traitées jusqu’à un an après la fin du cours dans des cas spéciaux.

33.2.2 La cote différée pour un ou plusieurs cours pour le travail à faire pendant la période couverte par la pétition.

33.2.3 La cote “aegrotat” dans un ou plusieurs cours. La cote “aegrotat” ne sera accordée qu’une fois, en général en dernière année, à moins de cas exceptionnel.

Remarque : pour tout renseignement concernant les dates limites, veuillez contacter le Bureau des programmes scolaires.

34. Certificat de bilinguisme - français et anglais

34.1 Pour l’obtention du Certificat de bilinguisme, tout étudiant doit avoir réussi, avec une note minimale de C, dans au moins 18 crédits dans sa langue seconde : cours de 2e année ou au-dessus en Anglais langue seconde oue en Français langue seconde, ou tout cours, à tous les niveaux, dans une autre discipline du Collège qui est désigné comme satisfaisant à l’exigence de bilinguisme.

35. Certificat d’excellence bilingue - anglais et français

35.1 Les étudiants qui réussissent à l'examen d'excellence bilingue de Glendon recevront le Certificat d'excellence bilingue. Les renseignements concernant l'inscription à l'examen sont disponibles auprès du Bureau des services académiques.

35.2 Conditions d’admission :

35.2.1 Pour pouvoir se présenter à l’examen, les étudiants doivent satisfaire aux pré-requis suivants :

35.2.2 Les étudiants dont la langue première est l’anglais doivent :

  • être inscrits à un programme de baccalauréat de York ;
  • être dans leur dernière année d'études et doivent faire une demande avant la date limite annoncée ;
  • avoir obtenu ou être raisonnablement assurés d'obtenir une note minimale de B dans 18 crédits pris en français.

35.2.3 Les cours acceptables sont : tout cours FRLS ou FSL au niveau 2000 ou plus; tout cours FRAN et tout cours dans une autre discipline du Collège désigné comme satisfaisant aux exigences en matière de bilinguisme. Pour les cours autres que FRLS et FSL, un Formulaire d’exigence de bilinguisme doit être signé par le directeur de cours et soumis au Bureau des Services académiques.

35.2.4 Les étudiants dont la langue première est le français doivent :

  • être inscrits à un programme de baccalauréat de York;
  • être dans leur dernière année d'études et doivent faire une demande avant la date limite annoncée;
  • avoir obtenu ou être raisonnablement assurés d'obtenir une note minimale de B dans 18 crédits pris en anglais.

35.2.5 Les cours acceptables sont : tout cours ENSL au niveau 2000 ou plus; tout cours EN et tout cours dans une autre discipline du Collège désigné comme satisfaisant aux exigences en matière de bilinguisme. Pour les cours autres que ENSL, un Formulaire d’exigence de bilinguisme doit être signé par le directeur de cours et soumis au Bureau des Services académiques.

35.3 Remarque : les cours suivis en dehors de l'Université York, et qui répondent aux critères susmentionnés, sont acceptables pour remplir les conditions d’admission à l'examen d'excellence bilingue de Glendon.

36. Certificat d'excellence trilingue - anglais, français et espagnol

36.1 Les étudiants qui réussissent à l'examen de l'excellence trilingue de Glendon recevront le Certificat d'excellence trilingue. Les renseignements concernant l'inscription à l'examen sont disponibles auprès du Bureau des services académiques.

36.2 Conditions d’admission :

36.2.1 Pour pouvoir se présenter à l’examen, les étudiants doivent satisfaire aux pré-requis suivants :

36.2.1.1 Les étudiants non-hispanophones doivent :

  • être inscrits à un programme de baccalauréat de York ;
  • satisfaire aux exigences de langues susmentionnées sous les règlements du Certificat d’excellence bilingue (voir la section 35.2) ;
  • avoir obtenu ou être raisonnablement assurés d’obtenir une note minimale de B dans 18 crédits pris en espagnol ;
  • les cours acceptables sont : tout cours SP au niveau 2000 ou plus.

36.2.1.2 Les étudiants hispanophones doivent :

  • être inscrits à un programme de baccalauréat de York ;
  • satisfaire aux exigences de langues susmentionnées sous les règlements du Certificat d’excellence bilingue (voir la section 35.2) ;
  • obtenir l’approbation du Coordonnateur du Certificat d’excellence bilingue/trilingue.

Remarque : les cours suivis en dehors de l'Université York, et qui répondent aux critères susmentionnés, sont acceptables pour remplir les conditions d’admission à l'examen d'excellence trilingue de Glendon.

37. Atteinte à l’honneur universitaire

37.1 Définitions

Veuillez consulter les définitions contenues dans la Politique du Sénat sur l’honneur universitaire, à la section Politiques et règlements de l’Université à http://www.yorku.ca/secretariat/policies/index-policies.html. Pour plus de renseignements, contacter le Bureau des services académiques, C102 pavillon York.

37.2 Procédures

Veuillez consulter les définitions contenues dans le Règlement du Sénat sur l’honneur universitaire, dans la section “Politiques et règlements”.

Remarque : une fois que les procédures indiquées dans les sections 3.2 et 3.4 ont été entamées, un étudiant accusé d’atteinte à l’honneur universitaire dans un cours ne peut plus abandonner le cours en question ni faire annuler son inscription tant qu’une décision n’a pas été prise sur son cas. Les demandes de relevé de notes effectuées alors qu’une procédure est en cours seront traitées selon les règlements du Sénat sur l’honneur universitaire. Un étudiant suspendu et qui serait par ailleurs en position de recevoir son diplôme ne pourra pas demander à le recevoir tant que la suspension n’aura pas expiré ou n’aura pas été levée.

  1. Si, selon l’avis raisonnable de l’enseignant, le cas peut être réglé sans formalité, l’enseignant et l’étudiant en cause doivent s’entendre sur les mesures adoptées. Le cas est alors clos au niveau du département.

OU

  1. Les cas dans lesquels l’enseignant décide qu’il y a matière à allégation de plagiat, de tricherie ou d’une autre forme d’atteinte à l’honneur universitaire seront traités de la façon suivante :

Étape 1

Le directeur du cours doit fournir au Vice-principal, Services académiques un résumé écrit des circonstances de l’incident ainsi que toutes les preuves à l’appui, soit :

  • les documents confisqués, dans les cas de tricherie pendant un examen ;
  • le travail incriminé, ainsi que les sources et livres que l’étudiant est soupçonné d’avoir copiés dans les cas de plagiat.

Remarque : Une fois que l’étape B.1. est enclenchée, l’étudiant ne peut plus abandonner le cours en question ou être enlevé du cours tant qu’une décision n’a pas été rendue sur son cas.

Étape 2

Le Vice-principal, Services académiques – qui agit comme tierce partie neutre – organisera une rencontre avec l’étudiant et le directeur du cours/le professeur (ou son délégué) et informera le directeur des Services académiques de cette rencontre. L’étudiant sera informé de cette réunion, par lettre, avec un préavis d’au moins sept jours civils. Une copie de la lettre sera placée dans le dossier scolaire de l’étudiant. La lettre doit indiquer :

a) la date, le lieu et l’heure de la réunion,

b) le motif de la réunion,

c) que l’étudiant peut être accompagné à cette réunion par un représentant, un membre de sa famille ou un ami.

Étape 3

À la réunion avec l’étudiant, I’enseignant doit :

a) présenter l’infraction que l’étudiant est censé avoir commise,

b) demander à l’étudiant de répondre à cette allégation.

Étape 4

a. PAS D’INFRACTION

Si, à la suite de la réunion, le directeur du cours/le professeur est convaincu qu’il n’y a pas eu d’atteinte à l’intégrité académique, le Vice-principal, Services académiques, informera en personne l’étudiant de la décision. Toutes les preuves soumises sont alors détruites et aucune mention de l’incident n’est conservée dans le dossier scolaire de l’étudiant.

OU

b. INFRACTION

Si, à la suite de la réunion, le Vice-principal, Services académiques, et le directeur de cours/le professeur sont d’avis qu’il y a eu atteinte à l’intégrité académique, le Vice-principal, Services académiques, demandera à l’étudiant s’il désire plaider coupable ou non coupable.

Étape 5

PLAIDOYER

a. Plaidoyer de culpabilité

Si l’étudiant plaide coupable d’atteinte à l’honneur universitaire :

  •  le Vice-principal, Services académiques, prépare les documents qui devront être signés par l’étudiant et le directeur du cours/le professeur, en présence du  Vice-principal, Services académiques, indiquant la nature de l’infraction, la sanction acceptée par l’étudiant et le professeur (sanction maximale : échec au travail, au test ou à l’examen en cause) et l’aveu de la faute de la part de l’étudiant. Si le professeur désire appliquer une sanction plus sévère, une audience doit être fixée devant le Comité des normes académiques et pédagogiques (CNAP) ; voir l’étape 7 ci-dessous

REMARQUES

Les sanctions suivantes peuvent être imposées seules ou combinées, mais seules les sanctions indiquées en a, b, et c peuvent faire l’objet d’une recommandation adoptées conjointement par l’étudiant et le professeur.

a) avertissement oral ou écrit ou réprimande ;
b) obligation de refaire le devoir ou l’examen ;
c) diminution de la note reçue ou note d’échec au devoir ou à l’examen ;
d) échec au cours ;
e) suspension de l’Université pour une période définie ;
f) inscription dans le relevé de notes ;
g) non-délivrance ou annulation du diplôme ou certificat de York.

Une mention permanente de l’infraction est inscrite dans le dossier scolaire de l’étudiant. Toutefois, cette mention est strictement confidentielle et elle ne peut être évoquée qu’en vue de déterminer une sanction en cas de manquement(s) subséquent(s) à l’intégrité académique.

Le Vice-principal, Services académiques, envoie une copie du document signé ainsi que des documents indiqués dans B.1. ci-dessus aux destinataires suivants :

i) CNAP pour examen ;

ii) Bureau des services académiques pour insertion dans le dossier scolaire de l’étudiant. (N.B. : ce dossier scolaire est pour usage interne seulement.)

Si l’une des parties refuse de signer le document, le CNAP doit convoquer une audience.

b. Plaidoyer de non culpabilité - préparation à l’audience

Une audience doit être fixée si l’étudiant plaide non coupable d’atteinte à l’honneur universitaire, ou si l’enseignant demande une sanction plus sévère que la sanction maximale prévue, à savoir échec au travail, au test ou à l’examen en cause, ou si le CNAP n’approuve pas la recommandation conjointe de sanction. L’enseignant soumet au secrétaire du CNAP un rapport indiquant :

  • I’infraction prétendue et les circonstances qui l’entourent
  • le compte rendu de la réunion avec l’étudiant
  • tous les documents pertinents.

Le secrétaire du CNAP fixe une audience qui se tiendra en présence des membres du comité. L’étudiant doit être informé de l’audience par lettre recommandée avec un préavis d’au moins 21 jours civils et une copie de la lettre de convocation est envoyée au directeur du département, à l’enseignant, au principal et à tous les membres du CNAP. L’étudiant doit également recevoir par écrit le texte de l’accusation, un exemplaire des règlements et procédures en vigueur, copie de tous les documents soumis par l’enseignant. Il doit aussi être informé qu’il peut être accompagné d’un représentant et qu’il peut convoquer des témoins. L’étudiant peut renvoyer une réponse écrite.

Étape 6

AUDIENCE

Une audience doit être tenue en présence du CNAP pour instruire la plainte. Pendant l’audience, le Vice-principal, Services académiques (ou son délégué) agit en tant que présentateur. L’audience doit être instruite selon les procédures prévues dans la Politique du Sénat sur l’honneur académique.

Étape 7

Si l’étudiant est trouvé coupable, le CNAP doit délibérer pour proposer la sanction qu’il juge appropriée.

Étape 8

Le secrétaire du comité doit informer l’étudiant par service de messagerie de la décision du comité, et, dans le cas d’un verdict de culpabilité, des procédures d’appel. Une copie de la lettre est également envoyée au département concerné et au Bureau des services académiques.

Une mention permanente de l’infraction est inscrite dans le dossier scolaire de l’étudiant. Ce dossier est pour usage scolaire interne seulement.

Étape 9

PROCÉDURES D’APPEL

On peut faire appel de la décision du comité auprès du Comité d’appel du Sénat soit sur la foi de nouvelles preuves (c.-à-d. de preuves qui n’avaient pas pu être présentées au niveau de la faculté), soit pour des raisons d’irrégularité de procédure dans l’examen du cas par la faculté.

Règlements gouvernant l'obtention du baccalauréat ès Sciences

1. Exigences du Baccalauréat ès sciences

Les étudiants doivent satisfaire aux exigences du baccalauréat, énoncées dans l’annuaire, pour l’année où ils ont commencé leur programme d’études ou ont obtenu un transfert dans celui-ci.

1.1 Bilinguisme

1.1.1    Tous les étudiants admis à un programme de baccalauréat ès arts au Collège universitaire Glendon doivent satisfaire aux exigences du Collège en matière de bilinguisme.

1.1.2    Tous les étudiants doivent passer un test linguistique afin de déterminer leur niveau de français et d’anglais.

1.1.3    Pour satisfaire aux exigences en matière de bilinguisme, tous les étudiants doivent obtenir au moins six crédits dans chaque langue officielle (français et anglais) au Collège universitaire Glendon dans les deux catégories suivantes :

1.1.3.1 des cours de 2e année ou d’un niveau supérieur en Français langue seconde ou en Anglais langue seconde ;

1.1.3.2 des cours dans une discipline qui respecte les exigences en matière de bilinguisme du Collège. Tous les étudiants qui préfèrent suivre des cours autres que les cours de Français langue seconde ou d’Anglais langue seconde pour respecter les exigences en matière de bilinguisme doivent soumettre au Bureau des services académiques une attestation signée par le professeur du cours indiquant que tous les travaux, tests et examens ont été réalisés dans la langue d’instruction du cours.

1.1.4    Les cours suivants ne sont pas admissibles pour satisfaire aux exigences de bilinguisme du Collège :

tous les cours FRAN, FRLS, et FSL au-dessous de niveau 2000
tous les cours ENSL au-dessous de niveau 2000
tous les cours SP
tous les cours enseignés dans deux langues ou dans une langue autre que le français ou l’anglais.

1.2 Formation générale

1.2.1 Tous les étudiants doivent obtenir 27 crédits en éducation générale, comprenant :

1.2.1.1 douze crédits parmi les quatre catégories d’éducation générale : humanités (HUMA), logique (MODR), sciences naturelles (NATS), et sciences sociales (SOSC), dont au moins 6 crédits en HUMA et/ou SOSC;

1.2.1.2 Six crédits en mathématiques au niveau 1000, excluant les cours de rattrapage;

1.2.1.3 Trois crédits en informatique au niveau 1000;

1.2.1.4 Six crédits dans des cours avec travaux pratiques au niveau 1000, dans les domaines suivants : biologie, chimie ou physique. Si la discipline de spécialisation correspond à l’un des trois domaines scientifiques susmentionnés, elle ne satisfera pas à cette exigence.

1.3 Majeure

1.3.1 Tout étudiant doit choisir un sujet de spécialisation primaire (une majeure) et un sujet de spécialisation secondaire (une mineure). Un étudiant peut aussi choisir deux sujets de spécialisation primaires, au sein d’une double majeure. Cependant, un cours ne peut compter que pour une seule majeure ou mineure. Si un étudiant n’a pas choisi de majeure lors de son admission à l’Université, il devra en déclarer une dès qu’il aura complété 24 crédits.

1.3.2 Les cours co-inscrits ne comptent qu’une seule fois. Par exemple, si le cours GL/FRAN 3600 6.00 est co-inscrit avec le cours GL/DRST 3600 6.00, il peut être considéré soit en Études françaises, soit en Études d’art dramatique, mais non dans les deux champs d’études.

1.4 Cours avancés

1.4.1 Pour le Baccalauréat ès sciences spécialisé, tous les étudiants doivent obtenir au moins 42 crédits au niveau avancé (niveau 3000 ou 4000). Ceci comprend les crédits des cours avancés exigés dans le cadre de la majeure, de chaque majeure pour un programme spécialisé avec double majeure, ou de la majeure et de la mineure pour un programme spécialisé avec majeure/mineure.

1.4.2 Pour le Baccalauréat ès sciences, tous les étudiants doivent obtenir au moins 18 crédits au niveau avancé (niveau 3000 ou 4000). Ceci comprend les crédits des cours avancés exigés dans le cadre de la majeure.

1.5 Exigences en sciences, en dehors de la majeure

1.5.1 Au moins 24 crédits dans des disciplines scientifiques, en dehors de la majeure, dont au moins 3 crédits au niveau 2000 ou supérieur, pouvant comprendre :

les crédits des cours scientifiques inclus dans les exigences d’éducation générale qui ne font pas partie de la majeure; et

les crédits des cours scientifiques exigés par la majeure qui ne font pas partie de la discipline choisie comme majeure. 

Remarque : Cette exigence ne s’applique pas aux programmes de double majeure et de majeure/mineure.

2. Exigences du Baccalauréat ès sciences international

2.1 Glendon offre un programme d’iBSc avec deux options : iBSc bilingue ou iBSc trilingue. Durant ses études, un étudiant peut passer d’un programme de BSc à un programme d’iBSc ou vice-versa, selon ses résultats scolaires. Veuillez noter que ces exigences s’ajoutent aux exigences concernant le BSc.

2.2 Bilinguisme ou trilinguisme

2.2.1 Bilinguisme

2.2.1.1 Pour le programme iBSc bilingue, tout étudiant doit obtenir 18 crédits dans chaque langue officielle (français et anglais). Au moins 6 de ces crédits doivent être obtenus au Collège universitaire Glendon et choisis parmi les deux catégories suivantes : a) des cours de 2e année ou d'un niveau supérieur en Français langue seconde ou en Anglais langue seconde; b) des cours dans une discipline qui respectent les exigences en matière de bilinguisme du Collège. Les 12 crédits restants peuvent être obtenus à l’étranger*.

2.2.1.2 Les cours suivants ne répondent pas aux exigences de bilinguisme du Collège :

tous les cours FRAN, FRLS, et FSL au-dessous de niveau 2000
tous les cours ENSL au-dessous de niveau 2000
tous les cours SP
tous les cours enseignés dans deux langues ou dans une langue autre que le français ou l’anglais.

* Remarque : L’équivalence des cours réussis dans un établissement partenaire pendant un séjour d’un trimestre ou d’une année, y compris ceux qui serviront à satisfaire à l’exigence en matière de bilinguisme, doit être approuvée par les Services académiques. Pour les cours suivis dans la deuxième langue d’un étudiant qui participe à un échange, un formulaire d’exigence linguistique doit être rempli par le directeur de cours et soumis au Bureau des services académiques.

2.2.2 Trilinguisme


2.2.2.1 Pour le programme iBSc trilingue, en sus des exigences du programme bilingue, tout étudiant doit obtenir 18 crédits en Études hispaniques ou 18 crédits dans une autre langue moderne offerts par l’Université York. Parmi les 18 crédits, six doivent être au niveau avancé (p. ex., GL/SP 2100 6.00 ou GL/SP 3000 6.00 seront acceptés pour les Études hispaniques). 

Remarque : Pour les cours suivis dans la troisième langue d’un étudiant qui participe à un programme d’échange, un formulaire d’exigence linguistique doit être rempli par le directeur du cours et soumis au Bureau des services académiques. 2.3 Cours à dimension internationale

2.3.1 Tout étudiant doit compléter au moins 12 crédits axés sur la dimension internationale.

2.3.2 Liste des cours axés sur l’international : http://www.glendon.yorku.ca/academic-services/fr/exigences-du-diplome/cours-axes-sur-linternational/

2.4 Programme d’échange international

2.4.1 Tout étudiant doit compléter au moins un semestre à temps plein dans un programme d'échange international et dans une institution reconnue par Glendon ou l'Université York. L’étudiant doit réussir à au moins 9 crédits pendant un échange d’une demi-année, ou à 18 crédits pendant un échange d’une année complète.

2.5.1 Éducation générale

2.5.1 Tout étudiant doit obtenir 27 crédits en éducation générale, comprenant :

2.5.1.1 Douze (12) crédits parmi les quatre catégories d’éducation générale : sciences humaines (HUMA), logique (MODR), sciences naturelles (NATS), et sciences sociales (SOSC), dont au moins 6 crédits en HUMA et/ou SOSC;

2.5.1.2 Six (6) crédits en mathématiques au niveau 1000, excluant les cours de rattrapage;

2.5.1.3 Trois (3) crédits en informatique au niveau 1000;

2.5.1.4 Six (6) crédits dans des cours avec travaux pratiques au niveau 1000, dans les domaines suivants : biologie, chimie ou physique. Si la discipline de spécialisation correspond à une des trois domaines scientifiques susmentionnés, elle ne satisfera pas à cette exigence.


2.6 Majeure

2.6.1 Tout étudiant doit choisir un sujet de spécialisation primaire (une majeure) et un sujet de spécialisation secondaire (une mineure). Un étudiant peut aussi choisir deux sujets de spécialisation primaires, au sein d’une double majeure. Cependant, un cours ne peut compter que pour une seule majeure ou mineure. Si un étudiant n’a pas choisi de majeure lors de son admission à l’Université, il devra en déclarer une après avoir complété 24 crédits. Entretemps, l’étudiant devra choisir des cours d’introduction dans différents domaines afin de faciliter le choix d’une spécialisation qui réponde à ses affinités intellectuelles.

2.6.2 Les cours co-inscrits ne comptent qu’une seule fois. Par exemple, si le cours GL/FRAN 3600 6.00 est co-inscrit avec le cours GL/DRST 3600 6.00, il peut être compté comme un cours en Études françaises ou en Études d’art dramatique, mais pas aux deux.

2.7 Cours avancés


2.7.1 Pour le Baccalauréat ès sciences spécialisé, tous les étudiants doivent obtenir au moins 42 crédits au niveau avancé (niveau 3000 ou 4000). Ceci comprend les crédits des cours avancés exigés dans le cadre de la majeure, de chaque majeure pour un programme spécialisé avec double majeure, ou de la majeure et de la mineure pour un programme spécialisé avec majeure/mineure.


2.8 Exigences en sciences, en dehors de la majeure


2.8.1 Au moins 24 crédits dans des disciplines scientifiques, en dehors de la majeure, dont au moins 3 crédits au niveau 2000 ou supérieur, pouvant comprendre :

les crédits des cours scientifiques inclus dans les exigences d’éducation générale qui ne font pas partie de la majeure; et

les crédits des cours scientifiques exigés par la majeure qui ne font pas partie de la discipline choisie comme majeure.

Remarque : Cette exigence ne s’applique pas aux programmes de double majeure et de majeure/mineure.

3. Diplômes de premier cycle

3.1 Baccalauréat ès sciences spécialisé (BSc spécialisé)

3.1.1 Le programme de Baccalauréat ès sciences spécialisé (BSc spécialisé approfondi, BSc spécialisé, BSc spécialisé avec double majeure, BSc spécialisé avec majeure et mineure) requiert au moins 120 crédits; la moyenne cumulative générale et la moyenne cumulative des cours de spécialisation ne doivent pas être inférieures à 5.00 (C+).

3.1.2 Remarque : des normes plus élevées pourraient être exigées dans certains programmes. Veuillez consulter les exigences des programmes d’études à la section Programmes d’études à Glendon. 

3.2 Baccalauréat ès sciences international spécialisé (iBSc spécialisé)

3.2.1 Le programme de Baccalauréat ès sciences international spécialisé (iBSc international spécialisé approfondi, iBSc spécialisé, iBSc spécialisé avec double majeure, iBSc spécialisé avec majeure et mineure) requiert au moins 120 crédits ; la moyenne cumulative générale et la moyenne cumulative des cours de spécialisation ne doivent pas être inférieures à 5.00 (C+).

3.2.2 Remarque : des normes plus élevées pourraient être exigées dans certains programmes. Veuillez consulter les exigences des programmes d’études à la section Programmes d’études à Glendon.

3.3 Baccalauréat ès sciences (BSc)

3.3.1 Le programme de Baccalauréat ès sciences exige au moins 90 crédits; la moyenne cumulative générale et la moyenne cumulative des cours de spécialisation ne doivent pas être inférieures à 4.00 (C). Ce programme comprend uniquement un domaine de spécialisation.

3.4 Options de diplôme avec double majeure ou avec majeure et mineure

3.4.1 Les étudiants peuvent combiner un BSc de Glendon avec un autre programme de BA de Glendon. 

3.4.2 Dans le cas d’une déclaration de double majeure ou de majeure et mineure répartis entre un BSc et un BA :

Les étudiants doivent maintenir les moyennes exigées.

Les exigences d’éducation générale du BSc de Glendon ainsi que les exigences concernant les cours avancés s’appliquent.

Les exigences concernant les cours en dehors de la majeure et les cours de sciences en dehors de la majeure ne s’appliquent pas.

4. Statut académique et moyenne requise pour le Baccalauréat spécialisé (BSc et iBSc)

4.1 Le niveau d’année d’études des étudiants inscrits au baccalauréat spécialisé est déterminé par le nombre de crédits complétés, selon les précisions fournies dans le tableau ci-dessous :

Niveau Nombre de crédits
1ère année Moins de 24 crédits
2e année Moins de 54 crédits
3e année Moins de 84 crédits
4e année Au moins 84 crédits

4.2    Un étudiant qui satisfait aux critères de sélection des départements de spécialisation choisis sera inscrit dans le programme de baccalauréat spécialisé s’il obtient une moyenne cumulative comme suit, à la fin de chaque session scolaire :

Nombre de crédits  Moyenne cumulative
Moins de 24 4.00
Moins de 54 4.25
Moins de 84 4.80
Au moins 84 5.00

4.3 Les étudiants qui ont obtenu 84 crédits ou plus et qui désirent poursuivre leurs études dans un programme spécialisé doivent avoir une moyenne cumulative minimum de 5.00 dans l’ensemble de leurs cours.

4.4 Pour obtenir un diplôme de baccalauréat spécialisé, les étudiants doivent terminer avec succès au moins 120 crédits et obtenir la moyenne cumulative générale exigée, soit 5.00.

4.4.1 Remarque : des normes plus élevées pourraient être exigées dans certains programmes. Veuillez consulter les exigences des programmes d’études à la section Programmes d’études de Glendon.

4.5 L’étudiant qui n’a pas obtenu la moyenne cumulative générale exigée sera reclassé dans un programme de baccalauréat ès sciences. Aucun étudiant ne peut obtenir un baccalauréat spécialisé si sa moyenne cumulative générale à la fin de la quatrième année n’atteint pas le niveau requis.

4.6 Un étudiant qui a réussi sa 3e année d’études dans un programme spécialisé et qui remplit les conditions nécessaires à l’obtention d’un Baccalauréat ès sciences, ou compte les remplir à la fin de la session courante, peut obtenir le BSc sur demande auprès du Bureau des programmes scolaires, déposée au plus tard le 31 janvier.

4.7 Un étudiant qui a obtenu la permission de suivre un programme de Baccalauréat ès sciences (voir le règlement 9.6) peut se présenter à la quatrième année du programme de la ou des spécialisations suivies en troisième année. Après avoir réussi sa quatrième année, il peut demander la reclassification de son diplôme avec spécialisation.

5. Statut académique et moyenne requise pour le Baccalauréat ès sciences (BSc)

5.1 Pour l’obtention d’un Baccalauréat ès sciences, un étudiant doit avoir obtenu l’équivalent de 90 crédits et posséder la moyenne cumulative exigée. Le niveau d’année d’études des étudiants inscrits au Baccalauréat ès sciences est déterminé par le nombre de crédits complétés, selon les précisions fournies dans le tableau ci-dessous :

Niveau  Nombre de crédits
1ère année Moins de 24 crédits
2e année Moins de 54 crédits
3e année Au moins 54 crédits

5.2 Passage d’un programme de baccalauréat à un programme de baccalauréat spécialisé : un étudiant en troisième année dans un programme de baccalauréat, qui a obtenu la moyenne exigée pour le baccalauréat spécialisé, pourra s’inscrire dans ce programme. Un étudiant qui a obtenu son baccalauréat peut faire une demande d’admission en quatrième année dans un programme de baccalauréat spécialisé et faire changer la catégorie de son diplôme s’il obtient les moyennes requises en quatrième année.

5.3 Les étudiants qui ne satisfont pas aux exigences pour l’obtention du BSc ou du BSc spécialisé pourront suivre des crédits supplémentaires, choisis en accord avec les Services académiques, en vue d’atteindre la moyenne cumulative générale ou la moyenne cumulative de leurs cours de spécialisation exigée pour obtenir le diplôme.

6. Nombre de cours exigés pour un second diplôme ou diplôme ultérieur de BSc

6.1 Les étudiants déjà titulaires d'un Baccalauréat ou l'équivalent d'un établissement post-secondaire accrédité et qui désirent obtenir un Baccalauréat dans une autre discipline au Collège universitaire Glendon peuvent être admis dans le BSc sous les conditions suivantes :

6.1.1 Dans tous les cours antérieurement suivis, les étudiants devront avoir obtenu une moyenne de 5 points pour l'admission à un programme de baccalauréat spécialisé, et une moyenne de 4 points pour l'admission à un programme de baccalauréat ;

6.1.2 Les étudiants doivent satisfaire aux conditions particulières de la faculté :

au minimum 30 nouveaux crédits doivent provenir de cours suivis à York ;

au moins 50 % des crédits exigés dans la majeure et la mineure doivent provenir de cours suivis à Glendon.

Remarque : les cours suivis pour l'obtention du premier diplôme ne pourront être retenus pour satisfaire à ces conditions.


6.1.3 Les conditions particulières de la faculté doivent être considérées comme le nombre minimum de cours supplémentaires requis ; toutes les conditions d’obtention du diplôme spécifiquement exigées par Glendon (voir les Règlements 1 and 2) doivent être remplies. 

7. Changements de programme

7.1 Les étudiants peuvent changer leur programme de baccalauréat ou leur majeure à condition d’avoir les notes requises et, si nécessaire, l’autorisation du ou des département(s) intéressé(s). Ils doivent soumettre en ligne une demande de changement de programme, avant le 30 octobre.

8. Exigences de résidence

8.1 Pour l’obtention d’un diplôme de Baccalauréat au Collège universitaire Glendon, tout étudiant doit avoir obtenu au moins 30 crédits d'un programme à York et 50% des crédits exigés dans la majeure et la mineure doivent provenir de cours suivis à Glendon.

9. Octroi d’équivalences

9.1 Les étudiants qui, avant de s’inscrire à Glendon, ont fréquenté un établissement post-secondaire accrédité doivent faire parvenir un bulletin officiel de leurs notes directement au Service des admissions de l’Université York. Les cours suivis dans un autre établissement post-secondaire accrédité et auxquels l’étudiant a réussi peuvent être considérés en vue de l’octroi d’équivalences.

9.2 Les détenteurs d’un Baccalauréat décerné par un autre établissement post-secondaire accrédité, s’inscrivant à Glendon en vue de l’obtention d’un Baccalauréat spécialisé de York doivent satisfaire aux conditions suivantes : obtenir au moins 30 nouveaux crédits à York ; 50% des crédits exigés dans leur majeure et leur mineure doivent provenir des cours suivis à Glendon. De plus, les étudiants doivent satisfaire à toutes les autres exigences des départements de la majeure/mineure.

9.3 Les étudiants inscrits à Glendon en vue de l’obtention d’un Baccalauréat de l’Université York, désireux de suivre un cours ailleurs qu’à York, doivent demander une lettre de permission du Bureau des services académiques. Si un étudiant quitte l’Université York pour poursuivre ses études dans un autre établissement postsecondaire sans avoir obtenu une lettre de permission, à son retour à York, il devra faire une nouvelle demande d’admission et toutes ses équivalences antérieures seront réévaluées.

9.4 Les cours suivis dans un établissement post-secondaire accrédité autre que York peuvent être crédités comme des cours réussis, pourvu que l’étudiant ait reçu la note de C/60% ou plus. La note ne sera pas incluse dans sa moyenne cumulative. Les bulletins doivent être soumis au Bureau des services académiques.

9.5 Les crédits pour les cours suivis dans une autre faculté de l’Université York sont accordés sur la même base qu’à Glendon.

10. Crédit linguistique

10.1 Les étudiants anglophones qui obtiennent une note minimum de C dans 12 crédits suivis entièrement en français peuvent demander un crédit linguistique équivalent à six crédits. Les étudiants anglophones qui obtiennent une note minimum de C dans six crédits suivis entièrement en français peuvent demander un crédit linguistique équivalent à trois crédits.

Les étudiants francophones qui obtiennent une note minimum de C dans 12 crédits suivis entièrement en anglais peuvent demander un crédit linguistique équivalent à six crédits. Les étudiants francophones qui obtiennent une note minimum de C dans six crédits suivis entièrement en anglais peuvent demander un crédit linguistique équivalent à trois crédits.

Remarque : tous les travaux écrits soumis dans le cadre du cours doivent être rédigés dans la langue du cours, exception faite des examens.


10.2 Les cours suivants ne sont pas admissibles pour satisfaire aux exigences du crédit linguistique :

tous les cours FRAN, FRLS, et FSL au-dessous de niveau 2000
tous les cours ENSL au-dessous de niveau 2000
tous les cours SP
tous les cours enseignés dans deux langues ou dans une langue autre que le français ou l’anglais.


10.3 Les cours suivis dans le Département d’anglais par les étudiants francophones qui suivent un programme d’études avec concentration en anglais ne comptent pas en vue de l’obtention d’un crédit linguistique. 


10.4 Un crédit linguistique, équivalant à trois crédits ou à six crédits, réduira le nombre de cours au choix disponibles dans le cadre du diplôme. L’étudiant sera également tenu de satisfaire à toutes les exigences du diplôme. 

10.5 La mention « crédit linguistique » apparaîtra seulement dans le dossier scolaire de l’étudiant lorsqu’il obtiendra son diplôme. Les étudiants qui demandent un transfert dans une autre faculté de l’Université York ou dans une autre université ne recevront pas de crédit linguistique. Certains programmes de deuxième ou de troisième cycle ne reconnaissent pas le crédit linguistique comme équivalent à un cours.

Remarque : Bien que les étudiants qui font une majeure dans le programme de Traduction ne soient pas admissibles au crédit linguistique, les étudiants anglophones qui font leur deuxième année d’études dans une université francophone pourraient obtenir un crédit linguistique équivalent à six crédits ou à trois crédits, à la discrétion du directeur de l’École de traduction, selon le nombre de cours terminés et les notes obtenues. 

11. Programmes d’échanges

11.1 Un étudiant inscrit dans un programme spécialisé – et qui a fait un semestre ou une année d’études dans le cadre d’un programme d’échanges officiel avec l’Université York ou Glendon – peut recevoir des crédits comptant pour l’obtention de son diplôme à Glendon. Pour de plus amples renseignements, prière de s'adresser au  coordinateur des programmes d’échanges pour les étudiants. Un étudiant qui revient à Glendon après une année d’études dans le cadre d’un échange n’a pas à refaire une demande d’admission, mais il doit s’occuper de faire transmettre à Glendon le relevé de ses notes afin d’obtenir des équivalences.

12. Anglais/Français comme langue seconde

12.1    Tous les étudiants qui entrent au Collège Glendon et dont la langue maternelle n’est pas l’anglais doivent, avant même de s’inscrire, passer un test de classement. Chaque année, les étudiants dont la langue maternelle n’est pas l’anglais devraient, avant de choisir leurs cours, avoir un entretien avec le directeur ou le conseiller du Programme d’anglais langue seconde.

12.2 L’exigence de bilinguisme de Glendon veut que tous les étudiants admis dont la langue maternelle n’est pas le français fassent un test de placement Français langue seconde avant de s’inscrire à leurs cours. Les étudiants ne faisant pas une majeure en Études françaises seront placés dans la section FSL, selon les résultats de leur test. Ceux faisant une majeure en Études françaises seront placés dans le courant anglophone/francophone.

13. Changement de faculté

13.1    Les étudiants désireux d’obtenir des informations sur la manière de changer de faculté devraient prendre contact avec le Bureau des services académiques.

14. Heures de classe

14.1    Sauf avis contraire, tout cours comprend trois heures de classe par semaine.

15. Numérotage des cours

15.1    Les cours de Glendon sont identifiés par le préfixe GL. L’année d’études pour laquelle un cours est conçu est indiquée par le premier chiffre (1,2,3,4). (0 est utilisé uniquement pour les cours élémentaires d’apprentissage de langue.)

15.2    Les cours complets sont identifiés par 6.00 après le numéro de cours. Les demi-cours, offerts soit au premier, soit au deuxième trimestre, sont indiqués par 3.00 après le numéro du cours.

16. Cours interdépartementaux

16.1    Ces cours portent normalement le deuxième chiffre 6 ou 9. Leur description se trouve seulement sous la rubrique du département ou de la division qui les offre à l'exception des cours GWST/SXST.

16.2    Un cours de formation générale inscrit aussi sous la rubrique d’un département compte en vue de l’exigence du département en plus de celle de formation générale.

16.3    Un cours inscrit sous la rubrique de deux ou plusieurs départements compte en vue de l’exigence d’un seul département.

17. Exemption d’exigences du programme

17.1    Un étudiant peut satisfaire aux exigences du programme d’études grâce à des cours « réussis » pour lesquels il n’a pas obtenu de crédit et qui étaient exclus de son total de cours.

18. Inscription aux cours

18.1 Une charge normale de cours représente 30 crédits pendant la session d’automne/hiver et 15 crédits pendant la session d’été. Les étudiants à temps plein sont inscrits à un minimum de 18 crédits pendant la session d’automne/hiver et à 9 crédits pendant la session d’été.

18.2 Les étudiants en probation ne suivent généralement pas plus de 18 crédits pendant la session d’automne/hiver (9 crédits par semestre) ni plus de 9 crédits pendant la session d’été. Il ne sera dérogé à ce règlement que par pétition pour des circonstances exceptionnelles soumise au Bureau des services académiques.

18.3 Les étudiants à temps partiel sont inscrits à moins de 18 crédits pendant la session d’automne/hiver et à moins de 9 crédits pendant la session d’été.

18.4 L’inscription à des cours complets ainsi qu'à des demi-cours est permise jusqu’aux dates limites publiées dans l’horaire des cours. Après ces dates, les inscriptions ne seront autorisées que sur la permission écrite de tous les directeurs des cours et des départements concernés. L’abandon des cours est autorisé tel qu’indiqué au règlement 19.

18.5 Au moment de l’inscription, tous les étudiants, sauf ceux de première année, doivent choisir une ou plusieurs disciplines de spécialisation.

18.6 Les étudiants désirant suivre des cours séparés de plus d’une année de leur propre niveau doivent obtenir la permission du département ou de la division offrant le cours.

18.7 Les étudiants de première année peuvent s'inscrire aux cours de deuxième année avec la permission du département ou la division offrant ces cours.

18.8 Ces règlements peuvent être annulés quand le département ou la division déclare que la limite d’inscriptions à un cours a été atteinte.

18.9 Tous les étudiants qui ont obtenu la permission de s’inscrire à un cours d’un niveau inférieur sont avisés que les critères utilisés pour juger leur travail sont ceux qu’on appliquerait normalement à un cours de leur propre niveau.

18.10 Redoubler un cours

18.10.1 Les étudiants peuvent reprendre[1] un cours réussi ou échoué à deux reprises pour obtenir des crédits universitaires dans le cadre d’un grade ou d’un certificat, avec un maximum de trois (3) tentatives[2] par cours. Les étudiants doivent noter que la disponibilité des cours et le nombre de places disponibles peuvent les empêcher de reprendre un cours pendant la session choisie.

18.10.2 Lorsqu’un étudiant est autorisé à reprendre un cours pour obtenir des crédits universitaires dans le cadre d’un grade ou d’un certificat, la note obtenue lors de la dernière tentative sera la note consignée et la seule utilisée pour le calcul de la moyenne pondérée cumulative de l’étudiant (majeure; cumulatif; session et global). Un cours ne sera crédité qu’une seule fois comme satisfaisant aux exigences des crédits universitaires dans le cadre d’un grade ou d’un certificat.

18.10.3 Chaque tentative figurera sur le relevé de notes de l’étudiant, les tentatives antérieures portant la mention « No Credit Retained » (aucun crédit conservé). La note accordée lors des tentatives précédentes continuera à figurer sur le relevé de notes à côté de la désignation NCR, mais elle ne sera pas incluse dans le calcul de la moyenne pondérée cumulative de l’étudiant.

18.10.4 Les restrictions relatives à la reprise d’un cours réussi ou échoué s’appliquent également aux cours offerts par différents départements et aux exclusions des crédits, comptent comme reprise d’un cours et sont assujetties à (18.10.3) ci-dessus.

18.10.5 Les étudiants qui ont obtenu un grade peuvent reprendre par la suite des cours qui ont compté dans le cadre de leur grade, en tant qu’étudiant inscrit à un programme ne menant pas à un grade. De tels cours n’auront pas de répercussions sur le programme menant à un grade complété par l’étudiant ou sur la moyenne pondérée cumulative figurant dans ses dossiers.

19. Abandon de cours

19.1 Il est possible d’abandonner des cours avant les dates limites sans obtenir de note jusqu’aux dates limites publiées sur le site web de l’Université.

19.2 Pendant la période entre le dernier jour où il est permis d’abandonner un cours sans obtenir de note et le dernier jour des cours pendant une session, les étudiants de premier cycle peuvent se retirer d’un cours à la condition que l’inscription au cours reste sur le relevé de notes de l’étudiant, désigné par un « W » dans les dossiers de l’Université et comme décision relative au grade sur le relevé de notes de l’étudiant. Aucun crédit ne sera conservé pour le cours et aucun crédit ne sera inclus dans le calcul de la moyenne pondérée cumulative (MPG) de l’étudiant. Aucune demande de suppression de la mention W ne sera permise et les frais de scolarité pour les cours abandonnés dans le cadre de l’option de retrait tardif ne seront pas remboursés. Les cours pour lesquels cette décision a été consignée ne seront pas considérés comme une tentative[1] dans le contexte de la Politique du Sénat universitaire sur la reprise de cours réussis ou échoués pour obtenir des crédits universitaires.

​19.3 Le collège Glendon est conscient des problèmes de transition auxquels sont confrontés les étudiants en première année d'études postsecondaires. La Faculté exerce de l’indulgence dans les demandes d’abandon rétroactif où :

19.3.1. L’étudiant entreprenait des études postsecondaires pour la première fois.

19.3.2 L’étudiant a completé les cours 12 mois consécutifs après avoir commencé les études à l’Université York.

19.3.3 Normalement, les pétitions en vue d’un abandon rétroactif pour des cours complétés durant la première année à l’Université York seront traitées si elles sont soumises dans les premiers 24 mois après que l'étudiant a commencé ses études à l’Université.

20. Abandon complet

20.1 Un étudiant peut quitter le Collège Glendon sans encourir de sanction jusqu’à la date limite indiquée dans l’article 19 du règlement.

20.2 Si un étudiant quitte le Collège Glendon après la date limite, sans l’autorisation du comité de pétitions, des notes seront inscrites à son dossier. Il sera mis en probation académique et sera tenu de faire une demande de réactivation de son dossier s’il désire reprendre ses études au Collège Glendon plus tard.

20.3 Un étudiant de première année ou un étudiant en probation qui obtient une moyenne de moins de 3.00 dans deux ou plusieurs cours à la fin du premier trimestre sera tenu de discuter son cas avec un professeur-conseil. Il peut se voir encourager à quitter le Collège Glendon.

20.4 Dans certains cas, le Collège Glendon peut exiger d’un étudiant qu’il quitte le Collège.

21. Auditeurs libres

21.1 Les étudiants peuvent assister à des cours à titre d’auditeur libre et participer activement aux cours comme les étudiants inscrits mais ne soumettent pas de travaux ni prennent part aux examens.

21.2 Il ne sera pas accordé de crédit à l’auditeur libre. Avant d’assister aux classes, l’auditeur doit obtenir la permission du professeur et aviser le Bureau des programmes scolaires.

22. Rendement scolaires

22.1    Les étudiants devront obtenir des résultats qui satisfont aux exigences des départements et divisions concernés et ils devront passer les examens à moins de maladie ou d’autre circonstance extraordinaire.

23. Système de notation

23.1    Tous les cours du Collège Glendon sont évalués selon le système suivant :

Lettre Valeur en points Pourcentage Explications
A+ 9 90-100 Exceptionel
A 8 80-89 Excellent
B+ 7 75-79 Très bon
B 6 70-74 Bon
C+ 5 65-69 Compétent
C 4 60-64 À peine compétent
D+ 3 55-59 Suffisant
D 2 50-54 À peine suffisant
E 1 40-49 Échec de peu
F 0 0-39 Échec
 
P Option réussite/échec Réussite/td>
F Option réussite/échec Échec

24.    Option réussite/échec

24.1 Les étudiants peuvent suivre un nombre limité de cours (voir 24 2.4) et obtenir des crédits universitaires sous l’option « réussite »  ou « échec  ». Les cours suivis sous cette option figureront sur le bulletin avec la lettre de « P » pour réussite et  « F » pour échec. Ces  « notes » ne seront pas incluses dans le calcul des moyennes de l’étudiant.

24.2 Les règlements suivants s’appliquent aux cours que l’étudiant a l’intention de suivre sous l’option réussite/échec : 

24.2.1 Statut universitaire : Seuls les étudiants dont le statut universitaire est en règle, (c.à.d. ceux qui ne sont pas sous le régime de probation, d’avertissement universitaire ou de renvoi) auront la permission de suivre des cours sous l’option réussite/échec.

24.2.2 Condition préalable : Les étudiants doivent avoir déjà réussi à 24 crédits afin de pouvoir faire une demande pour suivre des cours sous l’option réussite/échec.

24.2.3 Les cours suivis sous l’option « réussite/échec » compteront uniquement comme des cours au choix et ne pourront pas satisfaire aux exigences de la majeure, de la mineure, des études générales, des certificats, des cours de sciences exigés en dehors de la majeure ou des cours de sciences au niveau 1000.

24.2.4 Nombre maximum de cours sous l’option réussite/échec :

24.2.4.1 Programme de baccalauréat spécialisé : Les étudiants inscrits dans un programme de baccalauréat spécialisé auront la permission de suivre jusqu’à 12 crédits sous l’option réussite/échec.

24.2.4.2 Programme de baccalauréat : Les étudiants inscrits dans un programme de baccalauréat auront la permission de suivre jusqu’à six crédits sous l’option réussite/échec.

24.3 Demande : Les étudiants qui désirent suivre un cours sous l’option « réussite/échec  » doivent signaler leur intention en soumettant un formulaire de demande au Bureau des services académiques.

24.4 Changement de l’option « réussite/échec » au système de notation en lettre : Avec la permission du Directeur du cours, les étudiants peuvent changer de l’option « réussite/échec » dans un cours au système de notation en lettre jusqu'à la date limite pour abandonner un cours sans pénalité universitaire. Une demande officielle pour un tel changement doit être soumise au Bureau des services académiques avant la date limite.

25.    Définitions des cotes

25.1 Exceptionnel : Connaissance approfondie des concepts ou des techniques, et compétence exceptionnelle ou très grande originalité dans le maniement de ces concepts et techniques et pour leur utilisation dans les travaux exigés pour le cours.

25.2 Excellent : Connaissance approfondie des concepts ou des techniques, associée à une grande compétence ou originalité dans le maniement de ces concepts et techniques et pour leur utilisation dans les travaux exigés pour le cours.

25.3 Très Bon : Connaissance approfondie des concepts ou des techniques et très bonne compétence dans le maniement de ces concepts et de ces techniques et bonne originalité pour leur utilisation dans les travaux exigés pour le cours.

25.4 Bon : Bon niveau de connaissance des concepts ou des techniques et bonne compétence pour leur utilisation dans les travaux exigés pour le cours.

25.5 Compétent : Niveau acceptable de connaissance des concepts ou des techniques et compétence acceptable pour leur utilisation dans les travaux exigés pour le cours.

25.6 À peine compétent : Niveau acceptable de connaissance des concepts ou des techniques ainsi qu’une certaine compétence pour leur utilisation dans les travaux exigés pour le cours.

25.7 Suffisant : Quelque peu supérieur à la connaissance minimum exigée des concepts ou des techniques ainsi que certaines compétences pour leur utilisation dans les travaux exigés pour le cours.

25.8 À peine suffisant : Connaissance minimum des concepts ou des techniques pour satisfaire aux exigences du cours.

25.9 La moyenne cumulative est le total de la valeur en points de tous les cours déjà suivis (échecs inclus), divisé par le nombre de cours. Dans ces calculs, un demi-cours compte pour la moitié d’un cours entier.

25.10 La moyenne cumulative des cours de spécialisation est le total de la valeur en points de tous les cours déjà suivis pour la spécialisation (échecs inclus), divisé par le nombre de cours. Par cours de spécialisation, on entend ceux que l’étudiant doit choisir dans un des cinq programmes suivants : (a) le BA spécialisé ; (b) le BA spécialisé bidisciplinaire ; (c) le BA spécialisé général ; (d) le BA spécialisé avec double majeure et (e) le BA.

25.11 Les étudiants peuvent obtenir des crédits pour tous les cours réussis à l’université York avec une cote d’au moins D.

25.12 La mention d’honneur est accordée à un étudiant dont la moyenne cumulative s’élève à au moins 7.50 points. Tout étudiant qui obtient une moyenne générale cumulative de 7.50 est automatiquement candidat à l’inscription au Tableau d’honneur du doyen.

26. Notes du premier trimestre

26.1    Les directeurs de cours sont tenus de soumettre au Bureau des services académiques le nom de tout étudiant dont la moyenne s’élève à moins de 3.00 (D+) si ce dernier se trouve dans un des cas suivants :

26.1.1 l’ étudiant a réçu un avertissement universitaire ou un avertissement de renvoi (Règlement 31) ;

26.1.2 l’ étudiant est en première année (Règlement 20.3).

27. Remise des travaux

27.1    La date limite pour la remise de travaux dans les demi-cours du premier trimestre est la fin de la période d’examens de Noël. La date limite pour la remise des travaux de tous les autres cours est le vendredi de la première semaine des examens finals à moins que le professeur, après avoir consulté les étudiants, fixe une date plus avancée. Dans les cours où il n’y a pas d’examen final, aucun étudiant ne peut être tenu de remettre son dernier travail avant le premier jour de la période des examens.

28. Examens

28.1 Les examens finals ont lieu en décembre pour les demi-cours offerts pendant le premier trimestre et en avril-mai pour les demi-cours offerts pendant le deuxième trimestre et pour les cours complets. Durant la session d’été, les examens ont lieu pendant les dernières semaines du trimestre d’été.

28.1.1 Les examens et les travaux des étudiants qui ont obtenu la permission de les ajourner, pour cause de maladie ou de malchance, auront lieu aux dates prévues par les professeurs et ce, avant les dates publiées en ligne : http://www.glendon.yorku.ca/academic-services/fr/conseil-pedagogique/formulaires-administratifs/accord-cote-differee-travail-examen-final/. Les demandes de sursis doivent être soumises par les étudiants au plus tard cinq jours ouvrables après la fin de la période des examens du trimestre en question.

28.1.2 Les règlements de la faculté stipulent qu’aucun test ou examen, comptant dans l'ensemble pour plus de 20 % de la note finale, ne peut être donné durant les deux dernières semaines de cours d’un trimestre, sauf dans les cours dont les classes ont lieu le vendredi soir ou la fin de la semaine (samedi ou dimanche à n’importe quelle heure) et les cours condensés offerts pendant les trimestres d’été. Les tests et examens prévus durant le trimestre doivent être fixés aux heures régulières du cours ; ces tests ou examens ne peuvent être fixés à d’autres heures qu’à condition qu’aucune obligation d’un étudiant ne soit enfreinte. Un étudiant a le droit de refuser de se présenter à un examen qui contreviendrait à ce règlement, sans encourir de pénalités.

28.2 Les départements et les divisions peuvent remplacer les examens finals par une variété de tests écrits et oraux dans les cours qui ne requièrent pas une évaluation au moyen d’un examen final.

28.3 Tout travail écrit, y compris les examens, peut être rédigé soit en français, soit en anglais, au choix de l’étudiant, exception faite des cas où l’usage de la langue constitue une part essentielle et intégrante du cours. Les étudiants seront avertis en temps utile de toute clause restrictive que pourrait comporter l’usage de l’une ou l’autre langue.

28.4 Les étudiants doivent immédiatement avertir le Bureau des services académiques de tout conflit d’horaire concernant les examens.

29. Notes finales

29.1    Toutes les notes finales sont calculées sur la base d’une échelle de valeurs établie par le département ou la division intéressé, avec ou sans examens finals (écrits ou oraux). Peu après le début des classes, les professeurs annonceront aux étudiants l’échelle et le système de notes qui s’appliquent au cours.

30. Révision des notes finales

30.1 Les copies d’examens et les travaux de classe des étudiants sont soigneusement évalués, particulièrement dans les cas douteux et il est peu probable qu’une révision ait lieu en appel. Un étudiant peut toutefois en faire la demande par écrit au directeur du département ou de la division offrant le cours, dans les trois semaines qui suivent la publication des notes finales de tout trimestre. Il doit indiquer sans ambiguïté les raisons pour lesquelles il pense que son travail mérite une meilleure note.

30.2 Les révisions sont du ressort du directeur du département ou du cours, en consultation avec les membres du corps enseignant. L’étudiant et le Bureau des services académiques seront avisés des résultats de la révision dans les trois semaines qui suivent sa demande.

31. Avertissements universitaires et sanctions

31.1 Le dossier de tout étudiant est revu à la fin de chaque année d’études.

31.2 Avertissement universitaire

31.2.1 Un étudiant dont la moyenne cumulative est inférieure à 4.00 (C) à la fin d’une session, ou qui a été admis dans la Faculté avec une moyenne correspondant à moins de 4.00 (C) sur l’échelle de York, recevra un avertissement universitaire.

31.2.2 Un étudiant qui a reçu un avertissement universitaire doit obtenir une moyenne cumulative générale d’au moins 4.00 pour ses 24 prochains crédits, ou obtenir une moyenne d’au moins 5.0 pour la session pendant laquelle il complète son 24e crédit et pour chaque session ultérieure jusqu’à ce qu’il obtienne une moyenne cumulative de 4.0. Si ces conditions ne sont pas remplies, l’étudiant devra abandonner ses études (règlement 31.3).


31.3 Obligation d'abandon

31.3.1 Un étudiant dont le dossier scolaire indique de faibles résultats pourrait être tenu d’abandonner ses études pendant 12 mois. Il sera encouragé à profiter de cette période pour identifier et résoudre toute difficulté qui a pu contribuer à son incapacité à réaliser son potentiel, et pour réfléchir aux raisons le motivant à faire des études universitaires.

31.3.2 Les règlements suivants s’appliquent à l’obligation d’abandon :


Moyenne inférieure à 2.5 : les étudiants dont la moyenne cumulative générale pour au moins 24 crédits obtenus à York est inférieure à 2.5 doivent abandonner leurs études pendant 12 mois.

Non-respect des conditions de l’avertissement académique : un étudiant qui ne remplit / ne respecte pas les conditions de l’avertissement académique susmentionnées sera tenu d’abandonner ses études pendant 12 mois.

31.3.3 Un étudiant qui a dû abandonner ses études peut présenter une pétition pour demander à poursuivre ses études sans interruption. Les étudiants dont la pétition est approuvée seront autorisés à poursuivre leurs études après avoir reçu un avertissement de renvoi (règlement 31.4).

31.3.4 Les étudiants que l’on a obligés à abandonner leurs études peuvent faire une demande de réactivation de leur dossier d’étudiant après la période d’absence requise en soumettant une demande de réactivation au Bureau des Services académiques. Les étudiants qui reprennent leurs études après une obligation d’abandon (ainsi que ceux qui ont été autorisés à continuer leurs études à la suite d’une pétition) reçoivent un avertissement de renvoi (règlement 31.4).

31.4 Avertissement de renvoi

31.4.1 Les étudiants que l’on a obligés à abandonner leurs études reçoivent un avertissement de renvoi lorsqu’ils reprennent leurs études à l’université.

31.4.2 Un étudiant qui a reçu un avertissement de renvoi doit obtenir une moyenne cumulative générale d’au moins 4.00 pour ses 24 prochains crédits, ou obtenir une moyenne d’au moins 5.0 pour la session pendant laquelle il complète son 24e crédit et pour chaque session ultérieure jusqu’à ce qu’il obtienne une moyenne cumulative de 4.0. Il doit ensuite maintenir cette moyenne pour pouvoir continuer ses études.

31.5 Renvoi

31.5.1 Les étudiants qui ne respectent pas les conditions de l’avertissement de renvoi, énoncées dans le règlement 31.4.2 ci-dessus, seront renvoyés de l’Université. Le renvoi, habituellement d’une durée minimale de deux ans (24 mois), signifie que l’étudiant cesse d’être un étudiant de l’Université York.

31.5.2 Les étudiants qui ont été renvoyés peuvent soumettre une pétition pour demander la permission de continuer leurs études sans interruption. Les étudiants dont la pétition est approuvée seront autorisés à poursuivre leurs études en étant placés en probation académique (règlement 31.6).

31.5.3 Les étudiants qui ont été renvoyés et qui souhaitent reprendre leurs études doivent faire une demande d’admission auprès du Bureau des admissions, et soumettre des preuves convaincantes qu’ils sont prêts et capables de terminer leur programme d’études. Les étudiants qui sont réadmis (ainsi que ceux qui ont été autorisés à poursuivre leurs études à la suite d’une pétition) continuent leurs études tout en étant en probation académique (règlement 31.6).

31.6 Probation académique

31.6.1 Les étudiants qui ont été renvoyés et qui reprennent ensuite leurs études à l’Université, soit après avoir soumis une pétition pour poursuivre leurs études sans interruption ou après avoir fait une nouvelle demande d’admission, poursuivent leurs études en étant en probation académique. Les étudiants en probation académique doivent remplir les conditions de l’avertissement de renvoi, énoncées dans le règlement 31.4.2 ci-dessus; autrement, ils seront de nouveau renvoyés.

32. Dispositions spéciales en cas de maladie ou de malchance

32.1 Les étudiants qui subissent au cours de la session scolaire des épreuves inattendues les empêchant d’accomplir le travail requis à temps peuvent demander une considération spéciale. Les cas suivants sont reconnus :

maladie

malchance personnelle

difficultés financières inattendues

malchance scolaire (impossibilité inattendue d’obtenir le matériel de recherche nécessaire, ou preuve d’une erreur imputable à l’institution).

32.2 Un étudiant, avec pièces à l’appui, peut présenter une pétition au Bureau des services académiques pour obtenir :

32.2.1 L’abandon sans sanction d’un ou plusieurs cours. Normalement, les pétitions en vue d'un abandon d'un cours après la date limite d’abandon seront traitées si elles sont soumises durant les trois semaines suivant l'envoi des notes finales de tout trimestre. De telles pétitions pourraient être traitées jusqu’à un an après la fin du cours dans des cas spéciaux.

32.2.2 La cote différée pour un ou plusieurs cours pour le travail à faire pendant la période couverte par la pétition.

32.2.3 La cote “aegrotat” dans un ou plusieurs cours. La cote “aegrotat” ne sera accordée qu’une fois, en général en dernière année, à moins de cas exceptionnel.

Remarque : pour tout renseignement concernant les dates limites, veuillez contacter le Bureau des programmes scolaires.

33. Certificat de bilinguisme - français et anglais

33.1 Pour l’obtention du Certificat de bilinguisme, tout étudiant  doit avoir réussi, avec une note minimale de C, dans au moins 18 crédits dans sa langue seconde : cours de 2e année ou au-dessus en Anglais langue seconde oue en Français langue seconde, ou tout cours, à tous les niveaux, dans une autre discipline du Collège qui est désigné comme satisfaisant à l’exigence de bilinguisme.

34. Certificat d’excellence bilingue - anglais et français

34.1 Les étudiants qui réussissent à l'examen d'excellence bilingue de Glendon recevront le Certificat d'excellence bilingue. Les renseignements concernant l'inscription à l'examen sont disponibles auprès du Bureau des services académiques.

34.2 Conditions d’admission :

34.2.1 Pour pouvoir se présenter à l’examen, les étudiants doivent satisfaire aux pré-requis suivants :

34.2.2 Les étudiants dont la langue première est l’anglais doivent :

être inscrits à un programme de baccalauréat de York ; 

être dans leur dernière année d'études et doivent faire une demande avant la date limite annoncée ; 

avoir obtenu ou être raisonnablement assurés d'obtenir une note minimale de B dans 18 crédits pris en français.

34.2.3 Les cours acceptables sont : tout cours FRLS ou FSL au niveau 2000 ou plus; tout cours FRAN et tout cours dans une autre discipline du Collège désigné comme satisfaisant aux exigences en matière de bilinguisme. Pour les cours autres que FRLS et FSL, un Formulaire d’exigence de bilinguisme doit être signé par le directeur de cours et soumis au Bureau des Services académiques.

34.2.4 Les étudiants dont la langue première est le français doivent :

être inscrits à un programme de baccalauréat de York; 

être dans leur dernière année d'études et doivent faire une demande avant la date limite annoncée; 

avoir obtenu ou être raisonnablement assurés d'obtenir une note minimale de B dans 18 crédits pris en anglais.

34.2.5 Les cours acceptables sont : tout cours ENSL au niveau 2000 ou plus; tout cours EN et tout cours dans une autre discipline du Collège désigné comme satisfaisant aux exigences en matière de bilinguisme. Pour les cours autres que ENSL, un Formulaire d’exigence de bilinguisme doit être signé par le directeur de cours et soumis au Bureau des Services académiques.

Remarque : les cours suivis en dehors de l'Université York, et qui répondent aux critères susmentionnés, sont acceptables pour remplir les conditions d’admission à l'examen d'excellence bilingue de Glendon.

35. Certificat d'excellence trilingue - anglais, français et espagnol

35.1 Les étudiants qui réussissent à l'examen de l'excellence trilingue de Glendon recevront le Certificat d'excellence trilingue. Les renseignements concernant l'inscription à l'examen sont disponibles auprès du Bureau des services académiques.

35.2 Conditions d’admission :

35.2.1 Pour pouvoir se présenter à l’examen, les étudiants doivent satisfaire aux pré-requis suivants :

35.2.1.1 Les étudiants non-hispanophones doivent :

être inscrits à un programme de baccalauréat de York ; 

satisfaire aux exigences de langues susmentionnées sous les règlements du Certificat d’excellence bilingue (voir la section 35.2) ; 

avoir obtenu ou être raisonnablement assurés d’obtenir une note minimale de B dans 18 crédits pris en espagnol ;

les cours acceptables sont : tout cours SP au niveau 2000 ou plus.

35.2.1.2 Les étudiants hispanophones doivent :

être inscrits à un programme de baccalauréat de York ; 

satisfaire aux exigences de langues susmentionnées sous les règlements du Certificat d’excellence bilingue (voir la section 35.2) ; 

obtenir l’approbation du Coordonnateur du Certificat d’excellence bilingue/trilingue.

Remarque : les cours suivis en dehors de l'Université York, et qui répondent aux critères susmentionnés, sont acceptables pour remplir les conditions d’admission à l'examen d'excellence trilingue de Glendon.

36. Atteinte à l’honneur universitaire

36.1    Définitions

Veuillez consulter les définitions contenues dans la Politique du Sénat sur l’honneur universitaire, à la section Politiques et règlements de l’Université à http://secretariat-policies.info.yorku.ca/. Pour plus de renseignements, contacter le Bureau des services académiques, C102 pavillon York.

36.2    Procédures

Veuillez consulter les définitions contenues dans le Règlement du Sénat sur l’honneur universitaire, dans la section “Politiques et règlements”.

Remarque : une fois que les procédures indiquées dans les sections 3.2 et 3.4 ont été entamées, un étudiant accusé d’atteinte à l’honneur universitaire dans un cours ne peut plus abandonner le cours en question ni faire annuler son inscription tant qu’une décision n’a pas été prise sur son cas. Les demandes de relevé de notes effectuées alors qu’une procédure est en cours seront traitées selon les règlements du Sénat sur l’honneur universitaire. Un étudiant suspendu et qui serait par ailleurs en position de recevoir son diplôme ne pourra pas demander à le recevoir tant que la suspension n’aura pas expiré ou n’aura pas été levée.

Si, selon l’avis raisonnable de l’enseignant, le cas peut être réglé sans formalité, l’enseignant et l’étudiant en cause doivent s’entendre sur les mesures adoptées. Le cas est alors clos au niveau du département.

OU

Les cas dans lesquels l’enseignant décide qu’il y a matière à allégation de plagiat, de tricherie ou d’une autre forme d’atteinte à l’honneur universitaire seront traités de la façon suivante :

Étape 1

Le directeur du cours doit fournir au Vice-principal, Services académiques, un résumé écrit des circonstances de l’incident ainsi que toutes les preuves à l’appui, soit :

les documents confisqués, dans les cas de tricherie pendant un examen ;

le travail incriminé, ainsi que les sources et livres que l’étudiant est soupçonné d’avoir copiés dans les cas de plagiat.

Remarque : Une fois que l’étape B.1. est enclenchée, l’étudiant ne peut plus abandonner le cours en question ou être enlevé du cours tant qu’une décision n’a pas été rendue sur son cas.

Étape 2

Le Vice-principal, Services académiques – qui agit comme tierce partie neutre – organisera une rencontre avec l’étudiant et le directeur du cours/le professeur (ou son délégué) et informera le directeur des Services académiques de cette rencontre. L’étudiant sera informé de cette réunion, par lettre, avec un préavis d’au moins sept jours civils. Une copie de la lettre sera placée dans le dossier scolaire de l’étudiant. La lettre doit indiquer :

a)    la date, le lieu et l’heure de la réunion,

b)    le motif de la réunion,

c)    que l’étudiant peut être accompagné à cette réunion par un représentant, un membre de sa famille ou un ami.

Étape 3

À la réunion avec l’étudiant, I’enseignant doit :

a)    présenter l’infraction que l’étudiant est censé avoir commise,

b)    demander à l’étudiant de répondre à cette allégation.

Étape 4

a. PAS D’INFRACTION

Si, à la suite de la réunion, le directeur du cours/le professeur est convaincu qu’il n’y a pas eu d’atteinte à l’intégrité académique, le Vice-principal, Services académiques, informera en personne l’étudiant de la décision. Toutes les preuves soumises sont alors détruites et aucune mention de l’incident n’est conservée dans le dossier scolaire de l’étudiant.

OU

b. INFRACTION

Si, à la suite de la réunion, le Vice-principal, Services académiques, et le directeur de cours/le professeur sont d’avis qu’il y a eu atteinte à l’intégrité académique, le Vice-principal, Services académiques, demandera à l’étudiant s’il désire plaider coupable ou non coupable.

Étape 5

PLAIDOYER

a. Plaidoyer de culpabilité

Si l’étudiant plaide coupable d’atteinte à l’honneur universitaire :

le Vice-principal, Services académiques, prépare les documents qui devront être signés par l’étudiant et le directeur   du cours/le professeur, en présence du Vice-principal, Services académiques, indiquant la nature de l’infraction, la sanction acceptée par l’étudiant et le professeur (sanction maximale : échec au travail, au test ou à l’examen en cause) et l’aveu de la faute de la part de l’étudiant. Si le professeur désire appliquer une sanction plus sévère, une audience doit être fixée devant le Comité des normes académiques et pédagogiques (CNAP) ; voir l’étape 7 ci-dessous

REMARQUES

Les sanctions suivantes peuvent être imposées seules ou combinées, mais seules les sanctions indiquées en a, b, et c peuvent faire l’objet d’une recommandation adoptées conjointement par l’étudiant et le professeur.

a)    avertissement oral ou écrit ou réprimande ;
b)    obligation de refaire le devoir ou l’examen ;
c)    diminution de la note reçue ou note d’échec au devoir ou à l’examen ;
d)    échec au cours ;
e)    suspension de l’Université pour une période définie ;
f)    inscription dans le relevé de notes ;
g)    non-délivrance ou annulation du diplôme ou certificat de York.

Une mention permanente de l’infraction est inscrite dans le dossier scolaire de l’étudiant. Toutefois, cette mention est strictement confidentielle et elle ne peut être évoquée qu’en vue de déterminer une sanction en cas de manquement(s) subséquent(s) à l’intégrité académique.

Le Vice-principal, Services académiques, envoie une copie du document signé ainsi que des documents indiqués dans B.1. ci-dessus aux destinataires suivants : 

i)    CNAP pour examen ;

ii)    Bureau des services académiques pour insertion dans le dossier scolaire de l’étudiant. (N.B. : ce dossier scolaire est pour usage interne seulement.)

Si l’une des parties refuse de signer le document, le CNAP doit convoquer une audience.

b. Plaidoyer de non culpabilité - préparation à l’audience

Une audience doit être fixée si l’étudiant plaide non coupable d’atteinte à l’honneur universitaire, ou si l’enseignant demande une sanction plus sévère que la sanction maximale prévue, à savoir échec au travail, au test ou à l’examen en cause, ou si le CNAP n’approuve pas la recommandation conjointe de sanction. L’enseignant soumet au secrétaire du CNAP un rapport indiquant :

I’infraction prétendue et les circonstances qui l’entourent

le compte rendu de la réunion avec l’étudiant

tous les documents pertinents.

Le secrétaire du CNAP fixe une audience qui se tiendra en présence des membres du comité. L’étudiant doit être informé de l’audience par lettre recommandée avec un préavis d’au moins 21 jours civils et une copie de la lettre de convocation est envoyée au directeur du département, à l’enseignant, au principal et à tous les membres du CNAP. L’étudiant doit également recevoir par écrit le texte de l’accusation, un exemplaire des règlements et procédures en vigueur, copie de tous les documents soumis par l’enseignant. Il doit aussi être informé qu’il peut être accompagné d’un représentant et qu’il peut convoquer des témoins. L’étudiant peut renvoyer une réponse écrite.

Étape 6

AUDIENCE

Une audience doit être tenue en présence du CNAP pour instruire la plainte. Pendant l’audience, le Vice-principal, Services académiques (ou son délégué) agit en tant que présentateur. L’audience doit être instruite selon les procédures prévues dans la Politique du Sénat sur l’honneur académique.

Étape 7

Si l’étudiant est trouvé coupable, le CNAP doit délibérer pour proposer la sanction qu’il juge appropriée.

Étape 8

Le secrétaire du comité doit informer l’étudiant par service de messagerie de la décision du comité, et, dans le cas d’un verdict de culpabilité, des procédures d’appel. Une copie de la lettre est également envoyée au département concerné et au Bureau des services académiques.

Une mention permanente de l’infraction est inscrite dans le dossier scolaire de l’étudiant. Ce dossier est pour usage scolaire interne seulement. 

Étape 9

PROCÉDURES D’APPEL

On peut faire appel de la décision du comité auprès du Comité d’appel du Sénat soit sur la foi de nouvelles preuves (c.-à-d. de preuves qui n’avaient pas pu être présentées au niveau de la faculté), soit pour des raisons d’irrégularité de procédure dans l’examen du cas par la faculté.

Exigences de programme spécifique


Program-Specific Degree Requirements


Le Collège universitaire Glendon est la faculté bilingue de l’Université York située au cœur de Toronto. C’est le seul établissement universitaire du sud de l’Ontario à offrir des programmes à la fois en anglais et en français. De plus, l’environnement de Glendon convient parfaitement à la poursuite d’études de premier cycle. Situé sur un escarpement dominant la vallée de la rivière Don, son très beau campus est une véritable oasis de paix. Compte tenu de sa petite taille le rapport professeurs/étudiants y est des plus favorables.

Glendon est fier de ses programmes de qualité qui préparent ses étudiants à des carrières intéressantes dans des domaines aussi divers que l’administration des affaires, le commerce, la finance, la fonction publique, la diplomatie, les communications et les relations publiques, l’enseignement, l’environnement, les services médicaux, ou encore la traduction. Le Collège universitaire Glendon offre 19 programmes de Baccalauréat ès arts, deux programmes de Baccalauréat ès sciences ainsi que quatre programmes de Maîtrise en traduction, études françaises, administration publique et internationale, et interprétation. On peut aussi y suivre des cours en vue de l’admission aux études de droit et aux programmes de BBA et MBA.

Glendon doit en grande partie son caractère unique à son milieu bilingue et international. Originaires de plus de 100 pays, étudiants, professeurs et personnel jouissent de l’occasion d’étudier, vivre et travailler en français et en anglais, entre autres. Peu importe le niveau à leur arrivée, les étudiants consolident leurs compétences linguistiques pendant qu’ils poursuivent leurs études ; ils étudiront dans les deux langues afin de satisfaire à l’exigence de bilinguisme. En outre, les étudiants choisissent le nombre de cours en fonction de leurs propres objectifs et leurs compétences linguistiques. En parfaisant leurs connaissances linguistiques à Glendon, ils en retirent un avantage qui les singularisera dans le monde du travail.

Par sa petite taille et sa situation avantageuse au cœur de Toronto, le Collège Glendon, qui fait néanmoins partie de la 3e université en importance au Canada, peut offrir à ses 2 700 étudiants le meilleur des deux mondes. Sa communauté unie et ses classes à petit effectif favorisent les contacts directs entre étudiants, professeurs, et personnel des services de soutien. Étudier à Glendon, c’est aussi avoir la possibilité de faire sa troisième année d’un programme spécialisé dans une université canadienne-française ou dans une université étrangère grâce au réseau d’échanges de Glendon d’une part, et de l’Université York d’autre part. Le programme d’échange de Glendon, qui lui est spécifique, comprend des ententes avec 17 universités partenaires. Quant au programme de l’Université York, auquel Glendon souscrit également, il est encore plus vaste et comprend des ententes avec plus de 250 établissements scolaires, comme le Mexique, la Suède, Israël, le Japon ou Hong Kong. Un vaste programme d’échange international, des stages, des mentorats, des conférences et des conférenciers très en vue permettent aux étudiants d’obtenir un diplôme comprenant un amalgame d’experiences pratiques.

Glendon offre la possibilité de poursuivre des études à plein temps ou à temps partiel, principalement durant le jour. Les étudiants de Glendon qui se destinent à l’enseignement peuvent suivre en parallèle leur programme en sciences humaines ou en sciences et le programme de la Faculté des sciences de l’éducation afin d’obtenir un double baccalauréat. Par ailleurs, Glendon abrite les étudiants qui sont inscrits à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université d’Ottawa. Ces derniers venant de la région du Centre-sud-ouest de l’Ontario peuvent suivre leur programme de baccalauréat à Glendon.

La vie étudiante à Glendon est riche d’activités parascolaires, organisées et encadrées par et pour les étudiants, tels que les productions du Théâtre Glendon ou le Carnaval d’hiver, les concerts de l’Ensemble musical de Glendon, les soirées de poésies, et bien d’autres encore. Enfin, des ressortissants des quatre coins du monde viennent à Glendon pour profiter de l’excellence de ses programmes d’études, de sa bonne réputation et de son environnement bilingue. En retour, ils y contribuent à toute la richesse culturelle en quoi consiste l’expérience caractéristique dite glendonienne.

Les études à temps partiel peuvent convenir aux étudiants qui désirent combiner des études universitaires avec un emploi ou des responsabilités d’ordre personnel. Ce genre d’études peut aussi faciliter la transition vers des études à plein temps pour ceux qui ont arrêté leurs études pendant quelques années et souhaitent réintégrer graduellement un programme à plein temps.

Environ dix pour cent des étudiants de Glendon sont inscrits comme étudiants à temps partiel et suivent de 3 à 6 crédits par trimestre. Ils ont droit aux mêmes avantages et privilèges que les étudiants à plein temps en ce qui concerne le choix des cours, l’accès aux ressources et la participation à la vie du campus, et ils sont soumis aux mêmes règlements.

Les candidats qui souhaitent s’inscrire à des cours à crédit de premier cycle, mais qui n’ont pas l’intention de préparer le crédit en question, peuvent être admis à l’Université York en tant qu’étudiants libres (pour plus de précisions, voir la partie Admissions de cet Annuaire). Il existe trois catégories d’étudiants libres :

  1. ceux qui possèdent un diplôme de premier cycle (au minimum baccalauréat de trois ans) dispensé par une université ou un établissement universitaire agréé ;
  2. ceux et celles qui ne possèdent pas de diplôme de premier cycle mais souhaitent s’inscrire à des cours de l’Université York afin de répondre aux exigences d’une catégorie professionnelle en matière d’études, de recyclage ou de perfectionnement professionnel ;
  3. ceux et celles qui fréquentent actuellement une université reconnue et souhaitent suivre des cours à York avec une lettre de permission délivrée par leur université.

Moyenne cumulative

Les étudiants des catégories a) et b), dont la moyenne cumulative générale tombe en dessous de 4.00 pour au moins 24 crédits préparés, ne pourront pas s’inscrire en tant qu’étudiants libres à une session ultérieure. Les étudiants qui ne sont pas autorisés à se réinscrire doivent faire une nouvelle demande au Bureau des admissions.

Remarque : les règlements concernant les cours redoublés ne s’appliquent pas aux étudiants libres, mais uniquement à ceux qui préparent un diplôme ou un certificat universitaire. Tous les cours suivis, de façon complète ou incomplète, compteront donc dans la moyenne cumulative.

Limites de crédits

Les étudiants de la catégorie b) ayant obtenu une moyenne cumulative de 4.00 durant toutes leurs études et qui ont obtenu 30 crédits ne seront pas autorisés à s’inscrire à des sessions ultérieures et doivent soit réactiver leur dossier pour continuer en tant qu’étudiants libres soit choisir de faire une demande d’admission pour préparer un diplôme ou un certificat.

Principal : Donald Ipperciel, 220 Manoir Glendon, 416-487-6727
Adjoint au Principal, Services aux étudiants : Pascal Arseneau, B108 Pavillon York, 416-487-6710
Vice-principal, Services académiques : Ian Roberge, 220 Manoir Glendon, 416-487-6727
Vice-principale à la recherche et aux études supérieures : Christina Clark-Kazak, 215 Manoir Glendon, 416-736-2100 ext 88106
Directrice, Services académiques et financiers : Fiona Kay, C102 Pavillon York, 416-487-6715

N.B. : dans le texte de cet annuaire, sauf indication contraire, la forme générique au masculin désigne également les femmes et les hommes.

Glendon is York's midtown bilingual campus. It is the only institution in southern Ontario where university programs are offered in both French and English. Glendon offers an ideal environment for pursuing undergraduate studies. Situated in a park-like setting, bordering the glen of the Don River Valley, the Glendon campus is an oasis of peace and beauty. With a small, close-knit community and an excellent student/teacher ratio Glendon students are extremely well-supported in the classroom and outside of their studies.

Glendon is proud of its quality programs that prepare students for interesting careers in fields as diverse as business, commerce, finance, public administration, diplomacy, education, communications, translation, health care and the environment. Glendon offers 19 programs leading to a Bachelor of Arts degree, Bachelor of Science degree, and two professional programs (Bachelor of Education and Bachelor of Arts in Translation). In addition, Glendon is home to Masters degrees in Translation, Études françaises, and Public and International Affairs. Courses required for the BBA, MBA and law school programs are offered at Glendon.

Glendon is set in an international and bilingual environment. Students, professors and staff hail from over 100 countries and value the opportunity to study, live and work in English and French – and other languages. Students build their language skills while earning their degree. Students at all levels in their second language are welcome, and all students will study in both languages in order to meet the bilingual requirement for graduation. Students can choose second language courses based upon their level of proficiency and their linguistic goals.The language skills students hone at Glendon provide a definite advantage in the workplace.

Glendon offers students the best of both worlds: a small campus of 2,700 students in the heart of Toronto, Canada’s 3rd largest University. Glendon’s close-knit community and small class sizes allow for direct and ready access to professors, fellow students and support services. Glendon students have the opportunity to study abroad, in their third year of an Honours program, at French-Canadian universities or partner universities around the world. Glendon has negotiated formal exchange agreements with 17 partners. Glendon students may also participate in the York University exchange program, which include agreements with more than 250 institutions in countries such as Mexico, Sweden, Israel, Japan and Hong Kong. An extensive international exchange program, internships, mentorships, conferences and high-profile guest speakers offer students the chance to combine their studies with practical, real world experience.

At Glendon, students may study part time or full time, primarily during the day. Students who are interested in education may coregister with the Faculty of Education to complete concurrent degrees in arts or science and education. Glendon houses the Faculty of Education of the University of Ottawa and students from the centre-south-west region may now be registered at the University of Ottawa and attend their Consecutive BEd program on the Glendon campus.

Student life at Glendon is full of extracurricular activities organized by and for students on campus. These include events such as Theatre Glendon productions, the winter carnival, the musical ensemble, poetry nights, and much more. Students come from all parts of the world to benefit from Glendon’s academic excellence, reputation and bilingual culture, and in turn offer cultural richness and different viewpoints that have become a trademark of the Glendon experience.

Part-time studies may be convenient for students who wish to combine University work with employment or personal commitments. It may also provide a stepping stone to full-time studies for students who have been away from formal education for a few years and wish to reintegrate slowly into full-time studies.

About 10 percent of Glendon students are pursuing their degrees on a part-time basis, taking from three to six credits per term. They enjoy the same privileges and freedoms as full-time students in terms of course choice, accessibility of resources and participation in campus life, and are subject to the same regulations.

Individuals who wish to enrol in undergraduate credit courses, but who do not intend to complete a degree or a certificate may be admitted to York as a visiting student. There are three categories of visiting students:

  1. those who hold an undergraduate degree (three-year bachelor’s degree minimum) from an accredited university/university-level institution;
  2. those who do not hold an undergraduate degree but wish to enrol in York courses to fulfill the academic, upgrading or professional development requirements of a professional designation;
  3. those who are currently attending another recognized university and wish to take York courses on a letter of permission issued by their home institution.

Grade Point Average (GPA) Requirement

Students in categories a) and b) whose overall cumulative grade point average (OCGPA) falls below 4.00 on at least 24 credits attempted will not be allowed to enrol in any subsequent session as visiting students. Students who are not permitted to re-enrol must apply for re-admission through the Admissions Office.

Note: repeated course legislation does not apply to visiting students but only to academic degrees and certificates. Therefore, all courses attempted or taken will count in the OCGPA.

Credit Limits

Students in category b) who have maintained an OCGPA of 4.00 throughout their studies and who have completed 30 credits will not be allowed to enrol in subsequent sessions and must either reactivate to proceed as visiting students or may choose to apply for admission to a degree or certificate program.

Principal: Donald Ipperciel, 220 Glendon Hall, 416-487-6727
Associate Principal, Student Services: Pascal Arseneau, B108 York Hall, 416-487-6710
Associate Principal, Academics: Ian Roberge, 220 Glendon Hall, 416-487-6727
Associate Principal, Research & Graduate Studies: Christina Clark-Kazak, 215 Glendon Hall, 416-736-2100 ext 88106
Director of Academic and Financial Services: Fiona Kay, C102 York Hall, 416-487-6715